Actualités

PODCAST “LE DÉBRIEF” – INVITE : DYLAN BATUBINSIKA (ROYAL ANTWERP/D1-BEL)

Par Samuel Messberg 11 mai 2021

Comment as-tu vécu la période durant laquelle tu as fait ta formation au PSG ?

C’était une grande fierté de jouer dans ma ville. Le Paris Saint Germain a toujours été un grand club, j’ai toujours été très heureux d’y avoir évolué et d’y avoir fait ma formation.

Ce n’était pas trop dur de s’adapter à la langue à Anvers (ville flamande ndlr.) ?

Non ça va. J’ai eu de l’appréhension au départ, mais la direction et des coéquipiers parlaient français. Mon adaptation a été facilitée par ça, et ça m’a permis d’être dans la continuité de ce que j’avais connu en France. Ça ne m’a pas trop dépaysé.

Pourquoi as-tu choisi la Belgique ? Tu avais d’autres opportunités ?

Pour être honnête, je n’en ai pas eu beaucoup, j’ai failli signer dans un club français, mais dans la même semaine j’ai eu une offre d’Anvers et je ne regrette pas mon choix finalement.

Comment expliques-tu le fait que les jeunes joueurs du PSG signent rarement un contrat professionnel ?

Je ne sais pas si ce problème est propre au PSG, ou simplement à toute la France… Je pense qu’il y en a eu beaucoup au PSG car l’équipe première est à un niveau très élevé. On connaît les priorités du club. Ils préfèrent les gros transferts et je pense que ça freine un peu les signatures de contrats professionnels.


Retrouvez l’interview complète dans le replay du podcast :