Actualités

UEFA EURO 2020 : DANEMARK-FINLANDE 0-1 (GROUPE B)

Au terme d’un match marqué par le malaise cardiaque de Christian Eriksen avant la pause, la Finlande a créé la surprise en s’imposant contre le Danemark (0-1), ce samedi à Copenhague, pour le compte du premier match du groupe B de l’Euro. Un véritable exploit pour la bande à Teemu Pukki.

Par AnthonyVivien 13 juin 2021

Sans surprise, les Danois mettaient d’entrée une énorme pression sur le but de Hradecky. Mais le gardien de Leverkusen sortait le grand jeu en repoussant les tentatives successives de Wind, Hojbjerg et Eriksen. Trois chaudes alertes pour les Finlandais, qui peinaient à poser le ballon, multipliant ainsi les longs ballons vers l’avant. Sur l’un d’entre eux, Pukki n’était pas loin d’aller défier Schmeichel, mais Kjaer faisait parler sa puissance pour l’en empêcher.
Afficher l’image source
@UEFA

Petit à petit, le Danemark desserrait l’étreinte. C’est tout sauf un hasard puisque le jeu était de plus en plus haché avec des Finlandais qui perdaient des plumes, à l’image de Pukki, percuté au visage par Christensen, d’Uronen, victime d’un tampon avec Hradecky, ou encore d’O’Shaughnessy, assommé au visage par le ballon. Des petits coups qui n’étaient rien à côté de l’énorme frayeur pour Eriksen, victime d’un malaise cardiaque et réanimé grâce aux sauveteurs qui ont parfaitement réagi pour relancer son cœur.
Dès la reprise, peu avant la pause, le Danemark reprenait sa marche en avant et mettait à nouveau une grosse pression. Mais c’étaient bien les Hiboux Grands-Ducs qui frappaient les premiers. Sur un centre parfait d’Uronen, Pohjanpalo s’envolait pour tromper Schmeichel de la tête (0-1, 59e). Un coup de massue pour les Vikings, qui ne parvenaient pas à revenir dans le match. Malgré un penalty généreux accordé à Poulsen pour une faute d’Arajuuri, Hojbjerg ratait sa tentative devant Hradecky !
Afficher l’image source
@UEFA

Pas vraiment dans leur assiette, les locaux tentaient tant bien que mal d’égaliser. Problème, les Finlandais ne lâchaient rien, à l’image d’Uronen, qui réalisait un retour incroyable pour empêcher Skov Olsen d’ajuster sa frappe. Une inefficacité assez folle du Danemark, qui n’a pas réussi à convertir une seule de ses 23 frappes. Tout le contraire de la Finlande, qui a envoyé le ballon au fond des filets sur sa seule tentative de la partie.