Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : ESPAGNE-SUÈDE 0-0 (GROUPE E)

Dominatrice puis ronronnante, l’Espagne n’a pas trouvé la solution face à la Suède (0-0), ce lundi à Séville, pour son entrée en lice dans l’Euro. Incapable de changer de rythme, la Roja a manqué une belle occasion de bien démarrer son épreuve face à une équipe pourtant à sa portée.

Par AnthonyVivien 15 juin 2021

Bien décidés à faire la différence d’entrée, les Espagnols dominaient outrageusement le premier quart d’heure. Avec Koke à la baguette, la Roja passait proche de l’ouverture du score sans un arrêt de grande classe d’Olsen sur une tête d’Olmo. Acculés en défense, les Suédois ne parvenaient pas à poser le pied sur le ballon. Après 20 minutes, la possession était d’ailleurs de 90 % en faveur du champion du monde 2010 ! Dans cette configuration, les Scandinaves souffraient et voyaient Koke manquer de peu le cadre sur une frappe vicieuse de l’extérieur du pied.
Image
@Le Parisien

Beaucoup trop limités, les visiteurs ne proposaient absolument rien et se contentaient de balancer le ballon très loin vers des attaquants esseulés. Une tactique minimaliste qui gênait néanmoins l’Espagne, contrainte de construire le jeu très loin du but d’Olsen. Malgré tout, Morata profitait d’une erreur de lecture de Danielsson pour se présenter seul face au gardien adverse, mais il perdait son duel malgré sa position préférentielle. Peu avant la pause, Isak réalisait un petit numéro dans la surface, mais sa frappe était déviée par Llorente sur le poteau ! La Roja a eu chaud alors qu’Olsen sortait une nouvelle parade face à Olmo.
Espagne - Suède : dominer n'est pas gagner, le match en direct
@UEFA

Au retour des vestiaires, le rythme du match baissait un peu. Mais la Suède se montrait un peu plus agressive et refusait un peu moins le jeu qu’en première période. À l’image d’Isak, dont la protection du ballon posait des soucis aux Espagnols. Le buteur de la Real Sociedad se débarrassait de trois adversaires pour servir sur un plateau Berg, qui ratait sa frappe au second poteau. Une très chaude alerte pour les locaux, qui avaient d’énormes difficultés pour se rapprocher du but d’Olsen, parfaitement barricadé par des Nordiques de plus en plus agressifs.
https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/1200x0/filters:format(jpeg):focal(1296x629:1298x627)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/06/14/3153566-64627048-2560-1440.jpg
@UEFA

L’entrée de Sarabia dans le dernier quart d’heure apportait un peu de fraîcheur au jeu ibérique, le Parisien parvenant à semer la zizanie sur ses ballons au-dessus de la défense. Cela restait néanmoins insuffisant pour bousculer des Blagult insubmersibles et solidaires qui ne lâchaient pas le morceau malgré de terribles crampes, alors qu’Olsen sortait un arrêt insensé sur une tête de Moreno. À domicile, le triple champion d’Europe rêvait très certainement de meilleurs débuts. Il devra se montrer bien plus inspiré dans quatre jours face à la Pologne.