Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : FINLANDE-RUSSIE 0-1 (GROUPE B)

Au terme d’une partie dominée, la Russie a pris le dessus sur la Finlande (0-1), ce mercredi à Saint-Pétersbourg, lors de la 2e journée du groupe B de l’Euro.

Par AnthonyVivien 17 juin 2021

Les Finlandais mettaient d’entrée une énorme pression et pensaient même ouvrir la marque sur une magnifique tête plongeante de Pohjanpalo, signalé hors-jeu après visualisation de la VAR. Une chaude alerte qui poussait les Russes à se montrer plus pressants. Sur deux situations, les locaux mettaient le feu dans la surface de Hradecky sans réussir à le mettre en danger. En face, Pohjanpalo se montrait toujours aussi menaçant et se procurait deux belles opportunités.
Au fil des minutes, la Sborjana accentuait la pression, mais les nombreux centres en direction de Dzyuba et Odzoyev ne faisaient pas trembler des Hiboux Grands-Ducs bien regroupés à défaut d’être spectaculaires. Cependant, le bloc trop bas finissait par se fissurer. Après un relais avec Dzyuba dans la surface, Miranchuk effaçait son vis-à-vis pour enchaîner avec une superbe frappe du pied gauche dans la lucarne droite de Hradecky (0-1, 45e +2).

Afficher l’image source
@prokerala

Après la pause, Pukki sonnait la révolte, mais le buteur de Norwich était rattrapé in extremis par Diveev. Golovin, lui, passait proche du break sur une frappe tendue qui ratait le cadre, au même titre que Zhemaletdinov, qui voyait le ballon effleurer le poteau gauche du gardien du Bayer. Alors que ses partenaires se découvraient, le dernier rempart finlandais sortait un arrêt exceptionnel pour repousser une frappe enroulée de Kuzayev.
Dans le dernier quart d’heure, la Finlande tentait le tout pour le tout avec les montées des défenseurs pour s’imposer dans les airs. Arajuuri pensait trouver la faille sur un coup de tête, mais le ballon retombait au-dessus du but. Une déception pour les partenaires du discret Pukki, qui devront se montrer plus efficaces dans cinq jours, contre la Belgique, pour espérer rejoindre les 8es. Pour la Russie, c’est un ouf de soulagement avant le duel face au Danemark.