Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : HONGRIE-PORTUGAL 0-3 (GROUPE F)

Longtemps tenu en échec, le Portugal a vécu une entame à l’Euro stressante et attendu les dernières minutes pour concrétiser sa domination face à la Hongrie (3-0) ce mardi à Budapest et ainsi s’emparer provisoirement des commandes du groupe F en attendant France-Allemagne.

Par AnthonyVivien 16 juin 2021

Très vite, le tenant du titre prenait logiquement le jeu à son compte, mais peinait à trouver des espaces face à un bloc adverse compact, agressif et soutenu par l’ambiance exceptionnelle de la Ferenc-Puskas Arena qui affichait complet (67 215 spectateurs) !
Une frappe en pivot de Jota qui n’inquiétait pas Gulacsi, puis un duel perdu par Ronaldo, finalement signalé hors-jeu, face au portier hongrois : la Seleção campait dans le camp adverse, mais peinait à se montrer dangereuse. Au fil des minutes, la fatigue aidant, le duo Ronaldo-Bernardo Silva parvenait tout de même à mieux se trouver, et le second, lancé par le premier, filait au but, mais Orban intervenait en catastrophe, puis CR7 manquait le cadre de la tête sur un centre du Citizen.

https://static.butfootballclub.fr/photo_article/639599/243975/1200-L-euro-2020-hongrie-0-3-portugal.jpg
@But Calcio

Alors que les Magyars, résolument défensifs, commençaient enfin à se projeter avant la pause, Jota puis Ronaldo disposaient enfin de deux grosses occasions, mais Gulacsi se baissait superbement pour empêcher le tir du Red de passer entre ses jambes, puis le Turinois manquait sa reprise à bout portant. Quel raté…
Au retour des vestiaires, le gardien du RB Leipzig se couchait superbement pour détourner une tête de Pepe. Ensuite ? Plus grand-chose côté lusitanien avec une domination totalement stérile de la Seleção face à des Hongrois de plus en plus entreprenants en contres au fil du second acte, Schön se voyant même refuser un but, logiquement, pour hors-jeu. Dans le même temps, Fernando Santos attendait les dix dernières minutes pour lancer des cartouches comme Renato Sanches et André Silva.

https://www.leparisien.fr/resizer/AWphOs3bmNMiJJlGlryWt5CKRj8=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/OR3RDVNNJRGPRO32LGRJ3YA44Y.jpg
@Le Parisien

Coïncidence ou pas, les Lusitaniens se montraient plus tranchants et parvenaient enfin à trouver la faille, avec beaucoup de réussite, et avec deux contres favorables, sur un tir de l’ancien Lorientais Guerreiro (0-1, 84e). Dans la foulée, Ronaldo mettait les siens à l’abri en transformant un penalty (0-2, 89e) qui lui permettait de devenir le meilleur buteur de l’histoire de l’Euro devant Michel Platini avec dix réalisations au compteur ! Pas rassasié, le Turinois s’offrait même un doublé dans le temps additionnel après avoir effacé Gulacsi (0-3, 90e +3). Tardif, mais pas immérité au vu de la physionomie du match.