Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : PAYS BAS-RÉPUBLIQUE TCHÈQUE 0-2 (1/8 F)

Coup de tonnerre lors de ce 8e de finale, les Pays-Bas ont été surpris par la République tchèque (0-2) ce dimanche !

Par AnthonyVivien 27 juin 2021

Alors que l’on s’attendait à voir les Néerlandais emballer la partie, ce sont les Tchèques qui réalisaient la meilleure entame. Leur bloc solide et compact neutralisait bien les offensives souvent axiales des Pays-Bas, qui ne se procuraient que quelques situations sur les côtés, notamment par l’intermédiaire de Dumfries à droite. Des approches insuffisantes pour vraiment inquiéter la République tchèque, plutôt sereine, mais pas non plus très dangereuse. La meilleure occasion venait de la tête de Soucek, trop croisée. Tandis que la frappe de Barak était contrée in extremis par un de Ligt en colère contre ses coéquipiers !

Afficher l’image source
@UEFA

C’est dire la frustration d’une équipe quasi impuissante dans le jeu, car dominée tactiquement. Et l’on repartait sur des bases similaires en deuxième période. Seul un exploit personnel pouvait débloquer la situation, à l’image de la percée de Malen, qui perdait son duel seul face au gardien Vaclik ! Peut-être le tournant du match, car quelques minutes plus tard, de Ligt, pressé par Schick près de sa surface, arrêtait volontairement le ballon de la main. Cela n’échappait pas à la VAR, d’où le carton rouge infligé au défenseur central dès la 55e minute !

Afficher l’image source
@UEFA

De quoi lancer une nouvelle physionomie avec une République tchèque en possession du ballon et beaucoup plus tranchante. Alors après un sauvetage de Dumfries, les Pays-Bas étaient logiquement punis par l’ouverture du score d’Holes (0-1, 68e) ! On pensait donc assister à une réaction néerlandaise. Sauf que les individualités que sont Wijnaldum, Depay ou encore de Jong n’étaient clairement pas dedans. La preuve, le néo-Parisien était encore fautif sur le deuxième but signé Schick (0-2, 80e), qui actait l’élimination des Oranje et surtout la qualification des Tchèques, futurs adversaires du Danemark samedi.