Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : RUSSIE-DANEMARK 1-4 (GROUPE B)

Christian Eriksen peut être fier de ses coéquipiers ! Victime d’un malaise cardiaque lors du premier match et forfait pour l’Euro, le milieu offensif a assisté à la qualification du Danemark pour les 8es de finale de la compétition suite à la victoire contre la Russie (4-1) ce lundi devant un stade de Copenhague en folie ! Les hommes de Kasper Hjulmand peuvent aussi remercier la Belgique, qui a battu la Finlande 2-0 pour leur permettre de terminer 2es du groupe B.

Par AnthonyVivien 22 juin 2021

Contraints de s’imposer, les Scandinaves prenaient rapidement la maîtrise du ballon, mais ils se faisaient bouger dans les duels et peinaient à construire de réels mouvements. Et Golovin en profitait pour allumer la première mèche, mais le Monégasque tirait sur Schmeichel après avoir mis le feu dans la défense danoise ! Dans cette partie hachée par les fautes, les coups de sifflet du Français Clément Turpin se multipliaient et cette physionomie convenait bien aux hommes de Stanislav Tchertchessov qui donnaient l’impression de maîtriser le tempo de ce match.
Sans inspiration face à un bloc russe qui ne laissait que peu d’espaces, les Danois s’en remettaient à une frappe lointaine d’Höjbjerg qui frôlait le cadre. Alors qu’ils abusaient de longs ballons, les Scandinaves étaient pourtant bien payés en ouvrant le score avant la pause sur un exploit personnel de Damsgaard, transparent jusque-là, mais auteur d’une superbe frappe enroulée (0-1, 38e).

Image
@UEFA

Forts de ce but et surtout du changement de système avec le repositionnement de Christensen devant la défense, les locaux affichaient un visage beaucoup plus séduisant au retour des vestiaires et la pression se faisait de plus en plus forte dans le camp russe. Surtout que les Danois profitaient ensuite d’un cadeau avec la passe en retrait ratée de Zobnin qui offrait le but du break à Poulsen (0-2, 59e).

Image
@UEFA

Dzyuba refroidissait l’ambiance en réduisant le score sur penalty (1-2, 70e), mais la Belgique la réchauffait à distance en ouvrant le score contre la Finlande. Dès lors, les Scandinaves n’avaient plus qu’à marquer un but pour valider leur billet et ils imposaient une pression intenable qui débouchait sur le missile libérateur de Christensen suite à un ballon qui traînait (1-3, 79e). Le stade chavirait ! En contre, Maehle mettait ensuite définitivement les siens à l’abri (1-4, 82e). Revenu de nulle part, le Danemark tient son billet !