Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : SUÈDE-UKRAINE 1-2 ap (1/8 F)

Au terme d’une rencontre particulièrement indécise, l’Ukraine a pris le meilleur sur la Suède (2-1 a. p.) ce mardi lors des 8es de finale de l’Euro. Les Ukrainiens vont défier l’Angleterre au prochain tour !

Par AnthonyVivien 29 juin 2021

Sur le début de la partie, les Suédois prenaient rapidement le contrôle du ballon avec un Forsberg particulièrement présent. Et pourtant, les Ukrainiens se procuraient la première occasion du match avec une frappe d’Yaremchuk, parfaitement servi par Yarmolenko, bien repoussée par Olsen. À l’exception d’un tir non cadré d’Isak, les deux équipes avaient du mal à se montrer dangereuses avec des débats désormais équilibrés.

Image@UEFA

Puis sur un bon mouvement, Yarmolenko, encore inspiré, décalait d’un centre de l’extérieur du pied Zinchenko, qui réalisait une volée pour ouvrir le score (0-1, 27e). Dans la foulée, Larsson tentait de sonner la révolte sur un coup franc, mais Bushchan était attentif. Juste avant la pause, Forsberg, servi à l’entrée de la surface, n’hésitait pas et décochait une frappe déviée dans sa propre cage par Zabarnyi (1-1, 42e).

Image@UEFA

Au retour des vestiaires, Yarmolenko continuait de faire des misères aux Suédois et délivrait un ballon de but à Sydorchuk, qui trouvait le poteau ! Dans la foulée, l’autre homme en forme de ce match, Forsberg, répondait et butait également sur le poteau sur un tir enroulé ! Avec la possession du ballon, la Suède poussait et Bushchan devait sortir le grand jeu sur une frappe puissante de Kulusevski avant de rester sans réaction sur une tentative de Forsberg sur sa barre…

Image@UEFA

Au fil des minutes, les deux équipes souffraient clairement sur le plan physique et la tension devenait de plus en plus importante sur la pelouse. Dans les derniers instants, le rythme chutait sérieusement et les deux pays semblaient se contenter de ce nul… Malgré une ultime opportunité mal négociée par Kulusevski, la Suède et l’Ukraine allaient donc se départager en prolongation.

Image@UEFA

Dans cette période supplémentaire, le match connaissait un véritable tournant avec un tacle très dangereux sur Besedin de Danielson, logiquement expulsé après l’intervention de la VAR ! En supériorité numérique, les Ukrainiens se projetaient logiquement, mais avaient du mal à véritablement inquiéter Olsen. Émoussés, les 21 acteurs peinaient à mettre du rythme avec un jeu haché par les fautes… Puis dans les dernières secondes, Dovbyk profitait d’un centre de Zinchenko pour envoyer son pays en quart de finale avec une tête gagnante (1-2, 120+1e) ! Quel dénouement !