Actualités

UEFA EURO 2020 : ZOOM SUR LA BELGIQUE

La Belgique fait partie des favoris de l’Euro 2021, avec une belle génération. Accompagnés du Danemark, de la Finlande et de la Russie dans le groupe B, les Belges sont un des favoris à la victoire finale. Effectif, calendrier, présentation… Voici tout ce que vous devez savoir sur la Belgique.

Par AnthonyVivien 03 juin 2021

Première au classement mondial de la Fifa, la Belgique rêve d’enfin remporter un trophée majeur avec sa génération dorée. Les Diables Rouges ont une vraie carte à jouer à l’Euro 2021, emmenés par Kévin De Bruyne et Romelu Lukaku, au top de leur forme. Sacrés respectivement avec Manchester City et l’Inter Milan, ils auront à cœur de mener leur sélection sur le toit de l’Europe.

Troisièmes de la Coupe du Monde 2018, les Belges ont montré qu’ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs. Avec dix victoires en dix rencontres, 40 buts inscrits et 3 buts encaissés, les hommes de Roberto Martinez ont dominé leur groupe de qualification de la tête et des épaules. Ils terminent avec la meilleure attaque, mais aussi la meilleure défense des éliminatoires.

 

Dernière compétition

Demi-finaliste de la Coupe du Monde 2018, la Belgique reste une défaite au goût amer contre la France (1-0). Les coéquipiers de Thibaut Courtois ont longtemps cru pouvoir se hisser en finale, avant de s’incliner par le plus petit des écarts contre leurs voisins champions du monde.

En Russie, les Diables Rouges se sont offert par deux fois le scalp de l’Angleterre. Leur exploit principal reste l’élimination en quart de finale du Brésil (2-1), l’un des candidats à la victoire finale.

Kevin de Bruyne, capitaine et maestro

Maitre à jouer de Pep Guardiola, Kevin De Bruyne est au sommet de son art à Manchester City, où il a remporté son troisième titre de champion d’Angleterre. À 29 ans, il est le patron de l’entrejeu mancunien, celui qui oriente toutes les actions.

Première rampe de lancement chez les Citizens, « KDB » fait aussi le bonheur de sa sélection, où il a pris le leadership en l’absence d’Eden Hazard. Touché à l’orbite gauche et au nez en finale de la Ligue des champions, il évite l’opération et sera bien présent avec les Diables Rouges.

Coupe du monde 2014 : L'homme providentiel de la Belgique, c'est De Bruyne - Eurosport@Eurosport

Roberto Martinez, le symbole du renouveau belge

À la tête des Diables Rouges depuis 2016, Roberto Martinez a fait l’essentiel de son parcours d’entraîneur au Royaume-Uni (Swansea, Wigan et Everton). Depuis son arrivée dans le plat pays, l’Espagnol de 47 ans a conquis les supporters de la Belgique.

Réputé comme un très gros travailleur, le remplaçant de Marc Wilmots a obtenu d’excellents résultats, mais a aussi impressionné par la qualité du jeu déployé. Roberto Martinez a été récompensé par une prolongation de contrat jusqu’en 2022, soit la Coupe du monde au Qatar.

Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique, comprend la @Eurosport

Les joueurs à suivre

Parmi les joueurs à suivre en Belgique, Romelu Lukaku est une véritable machine à but cette saison à l’Inter Milan. Sacré champion d’Italie, il brille à 27 ans sous les ordres d’Antonio Conte. Une transformation qui s’explique aussi par un suivi plus personnalisé, notamment par un nutritionniste. Romelu Lukaku a ainsi fait une croix sur la pizza à l’ananas.

Autre joueur en pleine forme, Youri Tielemans a été l’un des grands artisans de l’excellente saison de Leicester en Premier League. La blessure d’Axel Witsel lui a permis de s’imposer comme un titulaire en sélection aux yeux de Roberto Martinez. Son passage raté à Monaco semble désormais bien loin.

https://www.lesoir.be/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2021/03/22/node_362194/27981285/public/2021/03/22/B9726503810Z.1_20210322162206_000+GJPHQPD6J.2-0.jpg?itok=Ibqkf-Ho1616431061@Le Soir

 

Calendrier

La Belgique aura la particularité de jouer deux matchs véritablement à l’extérieur puisqu’elle affrontera le Danemark à Copenhague et la Russie à Saint-Pétersbourg.

12 juin à Saint-Petersbourg (Russie) : Belgique – Russie à 21 heures.

 

17 juin à Copenhague (Danemark) : Danemark – Belgique à 18 heures.

 

21 juin à Saint-Petersbourg (Russie) : Finlande – Belgique à 18 heures.