Actualités

UEFA EURO 2020 : ZOOM SUR LA CROATIE

Accompagnée de la République tchèque, de l’Angleterre et de l’Écosse dans le groupe D de l’Euro 2021, la Croatie est prétendante à la victoire finale. Effectif, calendrier, présentation… Voici tout ce que vous devez savoir sur la Croatie.

Par AnthonyVivien 07 juin 2021




Finaliste de la dernière Coupe du monde, battue par l’équipe de France à Moscou, la Croatie se présente à l’Euro avec l’étiquette d’outsider. L’équipe au damier, dirigée par le même homme depuis 2017, se veut dans la continuité de son beau parcours en Russie avec un groupe sensiblement identique.

Si ce groupe a souvent alterné le chaud et le froid, il n’a guère tremblé au cours de sa campagne de qualifications pour l’Euro. Bilan : cinq victoires, deux matchs et une défaite et 17 buts marqués en huit matchs.

Dernière compétition

De toute évidence, la dernière compétition marquante pour la Croatie se situe en 2018 et en Russie. Un an après la nomination de Zlatko Dalić, la Croatie réussit ce qu’elle n’avait jamais entrepris dans son histoire, atteindre la finale d’une Coupe du Monde, exactement vingt ans après que la France lui a barré la route en demi-finale. En 2018, les « Vatreni » (surnom de l’équipe, signifiant le feu, le sang chaud) avaient réalisé un parcours sans faute jusqu’en finale. Ils ont successivement battu le Nigéria (2-0), l’Argentine (3-0) et l’Islande (2-1) en phase de groupes, le Danemark (2-1) en huitièmes, la Russie (2-3) en quarts et l’Angleterre (2-1) en demi-finale. Lors des deux éditions suivantes de la Ligue des Nations, la Croatie a cependant été en retrait derrière l’Angleterre et l’Espagne en 2018-2019 puis loin derrière la France et le Portugal en 2020-2021.

Luka Modric, l’incontournable

Avec 137 sélections, Luka Modric est un incontournable de la sélection croate. Il est le capitaine, le métronome, le maître à jouer de cette nation qui n’a aujourd’hui pas d’autres joueurs plus emblématiques que lui. Le milieu de terrain du Real Madrid, qui avait été appelé pour la première fois avec sa sélection en mars 2006 face à l’Argentine, est devenu fin mars le joueur qui compte le plus de sélections avec l’équipe de Croatie devant Darijo Srna. Comme lors du Mondial en 2018, il faudra compter sur lui lors de cet Euro.

CM 2018 - Finale - Coupe du monde 2018, France-Croatie : Luka Modric, la menace numéro 1 que les Bleus devront contenir - France Football@France Football

Zlatko Dalić a choisi de relever le défi

« J’ai compris que je ne pourrais jamais faire mieux. » Dans une interview accordée au site de la FIFA, Zlatko Dalić n’avait pas caché avoir accusé le coup après la finale de Coupe du monde perdue face à la France. Confronté aux départs de plusieurs cadres, dont Mario Mandzukic et Daniel Subasic, le technicien croate, en poste depuis 2017, a pour autant choisi de repartir et de relever le challenge. Il peut encore compter sur une colonne vertébrale expérimentée, incarnée par Luka Modric dans l’entrejeu, et a d’ores et déjà mené à bien son défi de qualifier la Croatie sans heurt à l’Euro.

Longtemps entraîneur dans les pays du Golfe, multipliant pendant sept années les clubs en Arabie Saoudite et au Qatar, Zlatko Dalić vit d’ores et déjà sa plus longue aventure sur un banc en tant que numéro un, lui qui avait dirigé entre 2006 et 2011, en tant qu’adjoint, l’équipe espoirs de la Croatie.

Dalic, le charismatique sélectionneur de l'équipe croate est chrétien et l'affirme sans honte@Eurosport

Les joueurs à suivre

Il n’a que 19 ans, mais Josko Gvardiol incarne déjà la future tour de contrôle de la défense croate. Le gaucher du Dinamo Zagreb, club dans lequel il a été formé, a vu sa cote grimper en flèche cette saison et suscite de nombreux espoirs au niveau européen. Car le défenseur central a fait ses preuves dans le championnat croate et s’apprête à franchir un cap la saison prochaine puisque Leipzig a mis le paquet pour l’attirer. Somme de la transaction ? Un peu plus de 18 millions d’euros. Voilà qui plante le décor. Mais avant de découvrir la Bundesliga et la Ligue des champions avec le club du groupe Red Bull, Josko Gvardiol va faire ses premiers pas chez les A en Croatie puisque Zlatko Dalić a pour la première fois fait appel à lui pour l’Euro.

Ivan Perisic n’est plus tout à fait au même tournant de sa carrière. L’attaquant de 32 ans a fait plus de chemin et étalé ses lettres de noblesse sur les plus grands terrains. Champion d’Allemagne et vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern Munich l’an passé, champion d’Italie cette saison avec l’Inter Milan, Ivan Perisic gagne partout où il passe. Et son influence se lit aussi au sein de la sélection croate, qu’il a portée jusqu’en finale du Mondial en 2018 en inscrivant un but et en délivrant une passe décisive en demi-finale contre l’Angleterre (2-1) avant de marquer également en finale contre la France. Avec 27 buts à son compteur et le cap des 100 sélections sous le maillot à damier, il représente l’atout offensif majeur de la Croatie lors de cet Euro.

Perišić coup dur pour la Croatie et Wolfsburg | UEFA Europa League | UEFA.com@UEFA

Calendrier

La Croatie aura fort à faire d’entrée avec un choc contre l’Angleterre à Londres. Derrière, elle jouera ses deux matchs à Glasgow, dont le dernier face à l’Écosse, le match piège par excellence.

13 juin à Londres (Angleterre) : Angleterre – Croatie à 15 heures.

18 juin à Glasgow (Écosse) : Croatie – République tchèque à 18 heures.

22 juin à Glasgow (Écosse) : Croatie – Écosse à 21 heures.

La sélection croate

Gardiens de but (3) : Lovre Kalinic (Hajduk Split), Dominik Livakovic (Dinamo Zagreb), Simon Sluga (Luton Town/ANG).

Défenseurs (9) : Domagoj Vida (Besiktas/TUR), Dejan Lovren (Zenit Saint Petersburg/RUS), Sime Vrsaljko (Atletico Madrid/ESP), Borna Barisic (Rangers/ECO), Duje Caleta-Car (Marseille/FRA), Josip Juranovic (Legia Warsaw/POL), Domagoj Bradaric (Lille/FRA), Mile Skoric (Osijek), Josko Gvardiol (Dinamo Zagreb).

Milieux de terrain (7) : Luka Modric (Real Madrid/ESP), Mateo Kovacic (Chelsea/ANG), Marcelo Brozovic (Inter Milan/ITA), Milan Badelj (Genoa/ITA), Mario Pasalic (Atalanta/ITA), Nikola Vlasic (CSKA Moscow/RUS), Luka Ivanusec (Dinamo Zagreb).

Attaquants (7) : Ivan Perisic (Inter Milan/ITA), Andrej Kramaric (Hoffenheim/ALL), Ante Rebic (Milan/ITA), Josip Brekalo (Wolfsburg/ALL), Bruno Petkovic (Dinamo Zagreb), Mislav Orsic (Dinamo Zagreb), Ante Budimir (Osasuna/ESP).