Actualité Etranger

Actualités

UEFA EURO 2020 : ZOOM SUR LA TURQUIE

La Turquie se place comme l’un des sérieux outsiders de l’Euro 2021. Opposés à l’Italie, le pays de Galles et la Suisse dans le groupe A, les joueurs de Senol Günes comptent bien tirer leur épingle du jeu et jouer les trouble-fêtes lors de la compétition.

Par AnthonyVivien 31 mai 2021

La Turquie est à coup sûr l’une des équipes à suivre lors de cet Euro 2021. Deuxièmes du Groupe H lors des qualifications, les joueurs de Senol Günes ont donné du fil à retordre aux Bleus (une victoire, un nul) grâce à une défense particulièrement impressionnante. Avec seulement 3 buts encaissés lors de cette campagne de qualification, les Rouge et Blanc se sont affirmés comme la meilleure défense d’Europe à égalité avec la Belgique. Composée de joueurs comme Mert Muldur (Sassuolo), Ozan Kabak (Liverpool), Caglar Soyuncu (Leicester) ou Merih Demiral (Juventus Turin), l’arrière-garde turque est particulièrement impressionnante.

Dans un groupe A qui s’annonce très ouvert et de haut niveau, la Turquie sera opposée à l’Italie, le pays de Galles et la Suisse.

 

Dernière compétition

Non qualifiée pour la Coupe du monde 2018 en Russie, la dernière grande compétition jouée par la Turquie remonte à l’Euro 2016 en France. Dans un groupe composé de la Croatie, l’Espagne et la République Tchèque, les Turcs n’avaient pas réussi à tirer leur épingle du jeu, terminant troisième avec une victoire et deux défaites.

À l’époque, l’équipe n’était pas la même qu’aujourd’hui, avec une moyenne d’âge flirtant avec les 30 ans. Senol Günes arrivé en 2019, a su construire une nouvelle équipe autour de jeunes joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens.

Burak Yilmaz, capitaine expérimenté

L’attaquant lillois est le capitaine de cette sélection turque. Pour sa première saison hors de son pays, Burak Yilmaz réalise une grande saison en Ligue 1 (30 matches, 15 buts) et a su s’imposer comme un patron dans le nord de la France. À 35 ans, il est également le patron de sa sélection puisque le sélectionneur a décidé de lui confier le brassard de capitaine.

L’attaquant est dans une forme étincelante cette saison. En sélection, il a montré l’étendue de son talent (28 buts en 66 sélections). Avec son tempérament de battant et sa volonté de ne jamais rien lâcher, la Turquie semble avoir trouvé un repère sur le terrain.

 

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/1200x0/filters:format(jpeg):focal(1630x336:1632x334)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/03/24/3017226-61900248-2560-1440.jpg

@Eurosport

Senol Günes, un habitué des exploits

Le sélectionneur turc possède une solide expérience à la tête de la sélection au croissant. Lors de la Coupe du monde 2002, il est l’homme qui avait emmené la Turquie jusqu’en demi-finale (défaite 1-0 face au Brésil) et arraché la 3e place du mondial après avoir gagné la petite finale face au pays organisateur, la Corée du Sud (2-3).

Revenu sur le banc de la sélection en 2019, Senol Günes a su redonner un second souffle à son équipe en faisant appel à de jeunes joueurs et n’a subi que 3 défaites en 20 matches depuis son retour sur le banc.

 

Turquie, Senol Günes :

@Goal

Les joueurs à suivre

De nombreux joueurs seront à suivre au sein de la sélection de Turquie lors de l’Euro 2021. À commencer par les deux attaquants du Losc, Burak Yilmaz, déjà évoqué plus haut, et son compère Yusuf Yazici, auteur d’une belle saison (7 buts, 5 passes décisives).

Le défenseur de Leicester, Caglar Soyuncu fait également partie des joueurs qui pourraient tirer leur épingle du jeu lors de cette compétition. À 24 ans, il pourrait bien s’affirmer comme l’un des meilleurs défenseurs de sa génération dans les années à venir. Le FC Barcelone et Manchester City ont déjà proposé plus de 40 millions d’euros pour le recruter. En cas de bon Euro, les enchères pourraient encore monter.

Yusuf Yazıcı 2. kez koronavirüse yakalandı I Milli Takım'da kaç kişi korona oldu?

@Super Haber

Calendrier

11 juin à Rome (Italie) : Turquie – Italie à 21 h

16 juin à Bakou (Azerbaïdjan) : Turquie – Pays de Galles à 16 h

20 juin à Bakou (Azerbaïdjan) : Suisse – Turquie à 18 h