Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : ZOOM SUR L’ALLEMAGNE

Trois ans après son Mondial raté, l’Allemagne va chercher à redorer son blason. Accompagnés de la Hongrie, de la France et du Portugal dans le groupe F de l’Euro 2021, les Allemands sont tombés dans le groupe de la mort. Effectif, calendrier, présentation… Voici tout ce que vous devez savoir sur l’Allemagne.

Par AnthonyVivien 10 juin 2021




L’Allemagne s’avance prudemment à l’Euro 2021. Si de par la qualité de son effectif, la Mannschaft fait partie des favoris à la victoire finale, sa mésaventure à la dernière Coupe du monde (élimination au premier tour) ne lui permet pas d’afficher une confiance exacerbée. Pour la dernière sortie en piste de son sélectionneur Joachim Löw, les Allemands ont eu droit un tirage lourd dès le premier tour. Ils ont hérité de la France, championne du monde en titre, du Portugal, champion d’Europe en titre, et de la Hongrie.

Malgré son groupe relevé, l’Allemagne a les moyens de se qualifier pour les 8e de finale de l’Euro. Elle aura d’ailleurs l’avantage de jouer ses trois matchs de poules à domicile, à l’Allianz Arena de Munich. Tout autre résultat qu’une qualification serait considéré comme un terrible échec outre-Rhin.

Dernière compétition

La Mannschaft reste sur un terrible fiasco à la Coupe du monde 2018. Pour la première fois depuis 1938, elle ne parvient pas à passer le premier tour. Après une défaite inaugurale contre le Mexique (0-1), les joueurs de Löw parviennent à battre la Suède sur le fil (2-1). Mais ils sont incapables de s’imposer contre la Corée du Sud lors du dernier match décisif, et se font même surprendre en encaissant deux buts dans le temps additionnel (0-2). Cette première défaite de l’Allemagne contre un pays asiatique en Coupe du monde crée un coup de tonnerre, surtout qu’elle avait été sacrée championne du monde en 2014. Au classement, l’Allemagne termine 4e et bonne dernière de son groupe.

Manuel Neuer, le capitaine « vous ne passerez pas »

Il est sûrement le meilleur gardien de la dernière décennie. Pilier de la sélection allemande, Manuel Neuer (35 ans, Bayern Munich) est le portier le plus capé de l’histoire de l’Allemagne. Nommé officiellement capitaine à la suite de l’Euro 2016 et le départ à la retraite de Bastian Schweinsteiger, il devient plus exemplaire par ses performances sur le terrain que par son caractère en dehors, lui qui est plutôt réservé. Auteur d’une année 2020 exceptionnelle avec le Bayern, à la fin de laquelle il est élu meilleur gardien de l’année par la FIFA, Neuer sera un dernier rempart difficile à franchir dans les cages allemandes.

Afficher l’image source
@20 Minutes

Joachim Löw, le chant du départ

L’Euro 2021 va marquer la fin d’une ère pour l’équipe d’Allemagne. Cet été, son sélectionneur Joachim Löw (61 ans) va quitter son poste. Propulsé sur le banc à l’été 2006, après deux années passées en tant qu’adjoint de Jürgen Klinsmann, Löw aura connu de beaux succès avec la Mannschaft. Finaliste de l’Euro 2008 et 3e au Mondial 2010, sa sélection devient championne du monde en 2014. Une année qui marque l’apogée de l’équipe, avec un Löw récompensé du prix d’entraîneur de l’année FIFA.

Mais il connaît un déclin depuis quelques années. Marqué notamment par le fiasco au Mondial 2018 (élimination au premier tour) et une cinglante défaite 6-0 face à l’Espagne en novembre 2020. Ces échecs conduisent Löw, en mars 2021, à annoncer son départ après l’Euro. Quittera-t-il son poste avec les honneurs ? Là est toute la question, mais il dispose d’un effectif plus que consistant. Concernant l’après-Löw, il est plutôt rassurant, puisque c’est Hans-Dieter Flick qui prendra les rênes de la sélection, après un passage plus que réussi au Bayern Munich. De son côté, Löw a assuré qu’il ne reprendra pas un club cet été​.

Afficher l’image source
@Taringa

Les joueurs à suivre

En regardant la liste allemande des 26, difficile de ressortir seulement quelques joueurs à suivre, tant la sélection est pourvue en stars et joueurs talentueux. On mettra tout de même l’accent sur Joshua Kimmich (26 ans, Bayern Munich). Le milieu défensif sort de deux saisons exceptionnelles avec son club, mais il n’a toujours pas gagné de trophée majeur en équipe nationale (il a remporté la feue Coupe des Confédérations 2017). Un faible palmarès qu’il compte bien garnir cet été.

Toujours au milieu de terrain, Ilkay Gündogan (30 ans, Manchester City) sera un atout précieux de la Mannschaft. Après une saison pleine en Angleterre, où son positionnement un peu plus haut sur le terrain a mis en évidence ses qualités de buteur (13 buts en Premier League), Gündogan aura un rôle de leader en sélection. Pas épargné par les blessures pendant sa carrière, il a un palmarès vierge avec l’Allemagne, lui qui a manqué le Mondial 2014, l’Euro 2016 et la Coupe des Confédérations 2017. En revanche, le vice-capitaine était présent lors de la faillite de 2018 en Russie, et il souhaitera, comme le reste de ses coéquipiers, effacer ce mauvais souvenir à l’Euro.

Enfin, difficile de passer à côté du retour en sélection de Thomas Müller (31 ans, Bayern Munich). Plus appelé par Löw depuis novembre 2018, il a signé son retour dans la sélection pour l’Euro, tout comme Mats Hummels (32 ans, Borussia Dortmund). Alors que le sélectionneur voulait composer une sélection avec la nouvelle génération allemande, il a rappelé les deux champions du monde face à la pression populaire et médiatique. Un choix pragmatique aussi, tant les deux ont accompli de belles prestations en Bundesliga, notamment Müller qui est un maillon essentiel du Bayern. En sélection, il devra apporter du liant à une attaque qui en manque parfois, alors qu’Hummels aura pour mission de stabiliser une défense qui est le gros défaut de l’Allemagne ces derniers temps.

Afficher l’image source
@RTE Online

Calendrier

L’Allemagne aura un avantage important sur ses rivaux avec ses trois matches de poule joués à domicile à Munich. Les Allemands auront fort à faire d’entrée avec un match contre les champions du monde en titre, les Bleus de Didier Deschamps.

15 juin à Munich (Allemagne) : France – Allemagne à 21 heures.

19 juin à Munich (Allemagne) : Portugal – Allemagne à 18 heures.

23 juin à Munich (Allemagne) : Allemagne – Hongrie à 21 heures.

La liste des 26

Gardiens : Manuel Neuer (Bayern), Bernd Leno (Arsenal), Kevin Trapp (Frankfurt).

Défenseurs : Emre Can (Dortmund), Matthias Ginter (Mönchengladbach), Robin Gosens (Atalanta), Christian Günter (Freiburg), Marcel Halstenberg (Leipzig), Mats Hummels (Dortmund), Lukas Klostermann (Leipzig), Robin Koch (Leeds), Antonio Rüdiger (Chelsea), Niklas Süle (Bayern).

Milieux : Serge Gnabry (Bayern), Leon Goretzka (Bayern), İlkay Gündoğan (Manchester City), Jonas Hofmann (Mönchengladbach), Joshua Kimmich (Bayern), Toni Kroos (Real Madrid), Jamal Musiala (Bayern), Florian Neuhaus (Mönchengladbach), Leroy Sané (Bayern).

Attaquants : Kai Havertz (Chelsea), Thomas Müller (Bayern), Kevin Volland (Monaco), Timo Werner (Chelsea).