Actualités

UEFA EURO 2020 : ZOOM SUR L’AUTRICHE

Accompagnés des Pays-Bas, de la Macédoine du Nord et de l’Ukraine dans le groupe C, les Autrichiens peuvent espérer la qualification. Effectif, calendrier, présentation… Voici tout ce que vous devez savoir sur l’Autriche.

Par AnthonyVivien 05 juin 2021




L’Autriche va essayer de tirer son épingle du jeu lors de la phase de poules de cet Euro 2021. Tombés dans un groupe C plutôt favorable (Pays-Bas, Macédoine du Nord, Ukraine), les joueurs de Franco Foda comptent bien se hisser en 8e de finale. Pour cela, il leur faudra éviter un faux pas, eux qui ont concédé trois défaites en dix matchs de qualifications. À noter qu’ils ont déjà affronté la Macédoine du Nord à deux reprises en éliminatoires, avec deux victoires à la clé (4-1, 2-1).

Dernière compétition

Non qualifiée pour la Coupe du monde 2018, les Autrichiens étaient en revanche présents lors de l’Euro 2016 organisé en France. Placés dans le groupe F en compagnie de la Hongrie, l’Islande et le Portugal, ils avaient terminé derniers. Leur seul fait d’armes avait été leur nul décroché contre le futur champion d’Europe, le Portugal (0-0).

Julian Baumgartlinger, capitaine diminué

Sa présence à l’Euro était loin d’être une évidence. Julian Baumgartlinger (33 ans, Bayer Leverkusen), capitaine de l’Autriche depuis 2016 et la retraite de Christian Fuchs, a connu une blessure du ligament croisé du genou gauche cette saison. Il n’a quasiment plus joué depuis janvier 2021, excepté son entrée en jeu à la 89e minute de la dernière journée de Bundesliga contre le Borussia Dortmund. Finalement, le sélectionneur Franco Foda l’a gardé dans la liste des 26 de l’Autriche, après avoir constitué une préliste de 30 joueurs.

Si habituellement la présence du milieu défensif dans l’équipe autrichienne ne souffre d’aucune contestation, difficile de savoir quel sera son état de forme pendant l’Euro. Ce qui est sûr, c’est que sa présence dans le groupe sera précieuse, Baumgartlinger étant appelé depuis 2009 en sélection.

Afficher l’image source@SPOX

Franco Foda, un Allemand à la tête de l’Autriche

En 2017, Franco Foda devient le premier Allemand à entraîner la sélection autrichienne, en remplaçant Marcel Koller. Depuis son arrivée, les résultats sont plutôt bons. Pour accéder à l’Euro 2021, sa sélection n’a pas eu besoin de passer par les barrages. Elle a connu quelques mauvais résultats (défaite 1-0 contre la Lettonie), mais dans l’ensemble elle se montre plutôt solide. Au niveau des qualifications pour la Coupe du monde 2022, l’Autriche est 4e de son groupe (sur 6), derrière le Danemark, l’Écosse et Israël.

Pour l’Euro, Foda pourrait alterner entre un système à trois défenseurs et un autre avec quatre défenseurs. Deux tactiques qui peuvent faire varier le poste de David Alaba (Bayern Munich), le joueur phare de cette sélection, capable de jouer à différents niveaux sur son côté gauche.

Afficher l’image source@WELTFUSSBAL

Les joueurs à suivre

Bien évidemment, quand on en vient à parler de la sélection autrichienne, difficile de passer à côté de David Alaba (Real Madrid). Le polyvalent défenseur, capable de jouer à gauche comme dans l’axe, est la star de l’équipe. Alaba va découvrir la Liga avec le Real Madrid la saison prochaine (après 13 ans passés au Bayern Munich), mais va avant devoir porter sa sélection à l’Euro. S’il compte 79 sélections (14 buts), il ne va toutefois disputer que sa deuxième grande compétition internationale avec les Rot-Weiss-Roten (les « Rouge-Blanc-Rouge »), après l’Euro 2016.

Au milieu de terrain, Marcel Sabitzer (RB Leipzig) devrait être un atout de choix pour l’Autriche. Le capitaine du RBL a franchi un véritable palier la saison passée avec son club allemand, lorsqu’il a atteint la demi-finale de la Ligue des champions (défaite 3-0 contre le PSG). Doué d’une très bonne intelligence de jeu et d’une excellente frappe de balle, celui qui compte 48 sélections (8 buts) pourrait débloquer son équipe dans certains matchs fermés.

RBL-International@DIE ROTEN BULLEN

Calendrier

L’Autriche jouera deux matchs en Roumanie à Bucarest. Entre ces deux rencontres, elle devra défier les Pays-Bas à Amsterdam.

13 juin à Bucarest (Roumanie) : Autriche – Macédoine du Nord à 18 heures

17 juin à Amsterdam (Pays-Bas) : Pays-Bas – Autriche à 21 heures

21 juin à Bucarest (Roumanie) : Ukraine – Autriche à 18 heures