Actus France Billion Keys

Actualités

L2 : LES BILANS DES ENTRAÎNEURS EN LIGUE 2 BKT

Découvrez les bilans des entraîneurs qui officieront cette saison sur les bancs de Ligue 2 BKT depuis leurs débuts dans la division.

Par AnthonyVivien 08 juillet 2021

Philippe Hinschberger reste le taulier. A l’aube de la saison 2021/2022 de Ligue 2 BKT, le nouvel entraîneur de l’Amiens SC est, comme lors de l’exercice écoulé, le seul de sa confrérie à dépasser la barre des 500 matchs (562) sur un banc à ce niveau. Largement en tête, celui qui a permis au Grenoble Foot 38 de participer aux play-offs en fin de saison devance une nouvelle fois Jean-Marc Furlan (417 matchs) et Olivier Pantaloni (382 matchs) sur le podium. Relégué de Ligue 1 Uber Eats avec le Dijon FCO, David Linarès découvrira quant à lui la Ligue 2 BKT, tout comme Stéphane Dumont (EA Guingamp), Daniel Stendel (AS Nancy Lorraine), Maurizio Jacobacci (Grenoble Foot 38) et Bruno Irles (Quevilly Rouen Métropole).

Jean-Marc Furlan en référence

Historique du championnat de deuxième division et recordman du plus grand nombre de montées obtenues (4), Jean-Marc Furlan est le coach qui présentera le meilleur pourcentage de victoires du championnat sur la ligne de départ (46% de victoires). Un bilan que l’entraîneur de l’AJA va devoir conserver, voire améliorer, s’il veut permettre au club bourguignon de retrouver l’élite. Derrière lui, ce sont deux autres potentiels prétendants aux deux premières places qui afficheront les meilleurs pourcentages de succès : les revenants Philippe Montanier (Toulouse FC, 45%) et Stéphane Moulin (SM Caen, 41%). Découvrez en détail les bilans des 20 entraîneurs en Ligue 2 BKT.

Philippe Hinschberger (Amiens SC) :

US Créteil : 14 matchs (2 victoires, 7 nuls et 5 défaites) ; 14% de victoires
Grenoble Foot 38 : 104 matchs  (38 victoires, 36 nuls et 30 défaites) ; 37% de victoires
Laval : 177 matchs (49 victoires, 63 nuls et 65 défaites) ; 28% de victoires
Le Havre : 31 matchs (8 victoires, 7 nuls et 16 défaites) ; 26% de victoires
Louhans-Cuiseaux : 80 matchs (18 victoires, 19 nuls et 43 défaites) ; 23% de victoires
FC Metz : 19 matchs (11 victoires, 2 nuls et 6 défaites) ; 58% de victoires
Niort : 137 matchs (41 victoires, 49 nuls et 47 défaites) ; 30% de victoires
Total : 562 matchs (167 victoires, 183 nuls et 212 défaites) ; 30% de victoires

Jean-Marc Furlan (AJ Auxerre) :

AJ Auxerre : 66 matchs (24 victoires, 24 nuls et 18 défaites) ; 36% de victoires
Stade Brestois 29 : 114 matchs (58 victoires, 30 nuls et 26 défaites) ; 51% de victoires
FC Nantes : 9 matchs (2 victoires, 1 nul et 6 défaites) ; 22% de victoires
RC Strasbourg Alsace : 38 matchs (18 victoires, 11 nuls et 9 défaites) ; 47% de victoires
ESTAC Troyes : 190 matchs (89 victoires, 41 nuls et 60 défaites) ; 47% de victoires
Total : 417 matchs (191 victoires, 107 nuls et 119 défaites) ; 46% de victoires

Olivier Pantaloni (AC Ajaccio) :

AC Ajaccio : 333* matchs (118* victoires, 99 nuls et 116 défaites) ; 35% de victoires
Tours FC : 49 matchs (18 victoires, 10 nuls et 21 défaites) ; 37% de victoires
Total : 382 matchs (136* victoires, 109 nuls et 137 défaites) ; 36% de victoires

Didier Tholot (Pau FC) :

Châteauroux : 126 matchs (36 victoires, 38 nuls et 52 défaites) ; 29% de victoires
Libourne : 76 matchs (19 victoires, 19 nuls et 38 défaites) ; 25% de victoires
AS Nancy Lorraine : 19 matchs ( 4 victoires, 3 nuls et 12 défaites) ; 21% de victoires
Pau FC : 38 matchs (11 matchs, 11 nuls et 16 défaites) ; 29% de victoires
Stade de Reims : 18 matchs (2 victoires, 6 nuls et 10 défaites) ; 11% de victoires
Total : 277 matchs (72 victoires, 77 nuls et 128 défaites) ; 26% de victoires

Thierry Laurey (Paris FC) :

Amiens SC : 38 matchs (9 victoires, 16 nuls et 13 défaites) ; 24% de victoires
Arles-Avignon : 36 matchs (10 victoires, 18 nuls et 8 défaites) ; 28% de victoires
GFC Ajaccio : 51 matchs (20 victoires, 13 nuls et 18 défaites) ; 39% de victoires
RC Strasbourg Alsace : 38 matchs (19 victoires, 10 nuls et 9 défaites) ; 50% de victoires
Total : 163 matchs (58 victoires, 57 nuls et 48 défaites) ; 36% de victoires

Stéphane Moulin (SM Caen) :

Total (Angers SCO) : 152 matchs (62 victoires, 45 nuls et 45 défaites) ; 41% de victoires

Philippe Montanier (Toulouse FC) :

Boulogne-sur-Mer : 76 matchs (32 victoires, 13 nuls et 31 défaites) ; 42% de victoires
RC Lens : 64 matchs (31 victoires, 17 nuls et 16 défaites) ; 48% de victoires
Total : 140 matchs (63 victoires, 30 nuls et 47 défaites) ; 45% de victoires

Omar Daf (FC Sochaux-Montbéliard) :

Total (FC Sochaux-Montbéliard) : 93 matchs (28 victoires, 32 nuls et 33 défaites) ; 30% de victoires

Paul Le Guen (Le Havre) :

Total (Le Havre) : 66 matchs (22 victoires, 25 nuls et 19 défaites) ; 33% de victoires

Olivier Guégan (Valenciennes FC) :

Total (Valenciennes FC) : 66* matchs (23* victoires, 20 nuls et 23 défaites) ; 35% de victoires

Laurent Peyrelade (Rodez AF) :

Total (Rodez AF) : 66 matchs (16 victoires, 27 nuls et 23 défaites) ; 24% de victoires

Pascal Plancque (Nîmes Olympique) :

Boulogne-sur-Mer : 28 matchs (6 victoires, 9 nuls et 13 défaites) ; 21% de victoires
Niort : 37 matchs (6 victoires, 14 nuls et 17 défaites) ; 16% de victoires
Total : 65 matchs (12 victoires, 23 nuls et 30 défaites) ; 18% de victoires

Mathieu Chabert (SC Bastia) :

Total (AS Béziers) : 38 matchs (9 victoires, 11 nuls et 18 défaites) ; 24% de victoires

Sébastien Desabre (Niort) :

Total (Niort) : 38* matchs (9 victoires, 14 nuls et 15* défaites) ; 24% de victoires

Romain Revelli  (USL Dunkerque) :

Total (Evian TG) : 18 matchs (4 victoires, 6 nuls et 8 défaites) ; 22% de victoires

Stéphane Dumont (EA Guingamp), Daniel Stendel (AS Nancy Lorraine), Maurizio Jacobacci (Grenoble Foot 38), David Linarès (Dijon FCO), Bruno Irles (Quevilly Rouen Métropole) : 0 match

* Dont 1 sur tapis vert