Actu Euro 2020

Actualités

UEFA EURO 2020 : PORTUGAL-FRANCE 2-2 (GROUPE F)

Dans la chaude soirée de Budapest, l’équipe de France a assuré l’essentiel. Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale avant le coup d’envoi, la sélection tricolore a conservé la première place du groupe F de l’Euro malgré un match nul contre le Portugal (2-2) ce mercredi.

Par AnthonyVivien 24 juin 2021

La France n’a pas montré grand-chose en première période. Peu inspirés dans le jeu et bien contenus par des Portugais plus présents dans les duels, les Bleus se procuraient une seule véritable occasion dans le jeu au cours des 45 premières minutes sur une frappe enroulée de Mbappé, lancé dans la profondeur, repoussée par Rui Patricio. Pour le reste, les Tricolores étaient dominés physiquement et techniquement par un adversaire qui affichait plus d’envie sur le terrain.

Image@UEFA

L’ouverture du score de Ronaldo sur penalty, à la suite d’une sortie au poing manquée de Lloris dans le visage de Danilo Pereira, venait donc récompenser la première période sérieuse des Lusitaniens (1-0, 31e).

Image

Sans être vraiment dangereuse ensuite, la France a finalement réussi à revenir au score juste avant la pause grâce au premier but de Benzema dans cet Euro, sur penalty obtenu par Mbappé qui avait été déséquilibré dans la surface par Semedo (1-1, 45e +2e). À la pause, la bande à Griezmann pouvait s’estimer heureuse.

Image@UEFA

Les Bleus entamaient bien mieux la seconde période et prenaient l’avantage sur un nouveau but de Benzema, parfaitement lancé dans le dos de la défense centrale portugaise (1-2, 47e) ! Mais les nouvelles n’étaient pas toutes bonnes pour la France. Entré à la pause à la place d’Hernandez, qui souffrait visiblement de son genou, Digne devait sortir seulement sept minutes plus tard pour une blessure à une cuisse. Deschamps aura-t-il encore un latéral gauche valide pour la suite de son Euro ?

Image@UEFA

Ce n’était pas le souci des joueurs de Fernando Santos. Et le Portugal pouvait compter sur son capitaine Ronaldo pour se relancer. Comme en première période, l’attaquant de la Juventus marquait sur un penalty, qu’il avait provoqué sur une main de Koundé, pour égaliser et préserver les chances de qualification de son équipe (2-2, 60e). Malgré la domination française dans la dernière demi-heure, le score n’évoluait plus dans un match où le nul arrangeait finalement tout le monde.