Actualités

KLOPP, MBAPPE, CITY, COMAN, C1… TOUTES LES INFOS FOOT À RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus ces derniers jours sur la Planète Football. A l’affiche, le PSG qui surclasse le Real Madrid et Manchester City en mode rouleau compresseur !

Par Rédaction 17 février 2022

 

Le chiffre : 50

A la tête d’une belle équipe de Liverpool, l’entraîneur Jürgen Klopp a fait son entrée dans un cercle très fermé à la suite du succès contre l’Inter Milan (2-0), mercredi, lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions. En effet, l’Allemand est devenu le 8e coach à atteindre la barre des 50 victoires dans la plus prestigieuse des compétitions européennes après Sir Alex Ferguson, Carlo Ancelotti, Pep Guardiola, Arsène Wenger, José Mourinho, Louis van Gaal et Rafael Benitez. Assurément un des plus grands managers de sa génération.

L’exploit : City pulvérise (5-0) le Sporting sur sa pelouse !

Une mi-temps a suffi à Manchester City pour faire de la qualification pour les quarts de finale une quasi-certitude. Les hommes de Pep Guardiola menaient en effet 4-0 à la pause, en associant leur force collective aux talents des individualités. Au fond, le plus long suspense est celui qui, pendant près de deux minutes, a entouré la validation par la VAR du premier but, inscrit par Mahrez, suite à un centre en retrait de De Bruyne (7e). Une fois le score ouvert, en dépit de l’entame dynamique du Sporting, City a déroulé en s’appuyant sur un réalisme dévastateur : cinq tirs cadrés lui ont suffi, en première période, pour secouer les filets à quatre reprises. Après Mahrez, Bernardo Silva (voir joueur) s’est fendu d’un doublé (17e, 44e), dans lequel Foden est venu s’intercaler, en reprenant à bout portant un centre de Mahrez entre deux défenseurs centraux (32e).

Après la pause, le coefficient de spectacularité de la rencontre s’est accru avec la frappe enveloppée du droit de Sterling, décalé au préalable par Bernardo Silva (5-0, 58e). Un but magnifique, en pleine lucarne, qui a amorcé une période plus calme. Entre des Citizens sans doute soucieux de gérer la fin de match et leurs hôtes, depuis longtemps déjà résignés, le chronomètre a tourné moins vite que les jambes de Raheem Sterling.

Le but : Mbappé au bout du bout !

Forcément. Convoité par le Real Madrid, qui a tout fait l’été dernier pour le recruter dans les dernières heures du mercato, Kylian Mbappé a frappé à la dernière minute pour offrir la victoire 1-0 au Paris Saint-Germain contre le club espagnol, mardi soir au Parc des Princes pour les huitièmes de finale aller de Ligue des champions.

Quatre jours après avoir déjà fait la différence dans les arrêts de jeu en championnat contre le Stade Rennais (1-0), Kylian Mbappé a fait la différence à la 90e+4. Sur l’aile gauche, le champion du monde français est passé en force entre Eder Militão et Lucas Vazquez, avant de frapper vers le second poteau et de battre (enfin) Thibaut Courtois, qui était l’homme du match avant cette dernière action.

Il s’agit du 5e but de la saison de Kylian Mbappé en Ligue des champions. Toutes compétitions confondues, il en est à 22 en 32 rencontres. Comme le rapporte Opta, l’attaquant de 23 ans a été décisif lors de chacun de ses sept derniers matchs de Ligue des champions, avec cinq buts et quatre passes décisives.

Du côté des Stars : Coman à la table des grands !

Le Bayern Munich peut remercier Kingsley Coman. Rapidement menés par un but de Junior Adamu (21eme), les Bavarois ont finalement réussi à éviter le pire en ramenant un match nul d’Autriche contre le RB Salzbourg (1-1), lors du 8eme de finale aller de la Ligue des Champions. Juste avant le temps additionnel (90eme), c’est l’ailier français qui a bonifié un centre de Benjamin Pavard, prolongé de la tête par Thomas Müller.

« On a vu toute son importance en seconde période. Il n’a pas fait que marquer. Il s’est procuré d’autres grosses occasions où nous aurions pu marquer plus de buts. (…) Coman n’est pas décisif à chaque fois, mais il donne du rythme à un match. Il a été beaucoup sollicité, avant de finir par marquer un but très important pour nous », a d’ailleurs reconnu Julian Nagelsmann, son entraîneur, en conférence de presse. Un match nul précieux, sachant que le Bayern Munich restait déjà sur une étonnante défaite ce week-end en Bundesliga à Bochum (4-2).

Mercato : Guion débarque pour sauver Bordeaux !

Comme attendu depuis plusieurs jours, Bordeaux a officialisé l’arrivée de l’entraîneur David Giuon ce jeudi. Après la mise à pied de Vladimir Petkovic début février, les Girondins ont annoncé la nomination de l’ancien coach de Reims, signé jusqu’à la fin de la saison. Le technicien français aura une mission claire : maintenir l’actuel 20e du classement en Ligue 1.

Utilisé dans la rotation par Niko Kovac, le défenseur central Strahinja Pavlovic (20 ans, 11 matchs toutes compétitions cette saison) n’a en revanche pas eu droit à la moindre minute de jeu depuis l’arrivée de Philippe Clement comme entraîneur de l’AS Monaco. N’entrant visiblement pas dans les plans du technicien, le Serbe quitte le club princier. Ce mercredi, l’ASM a annoncé son départ en prêt au FC Bâle, 3e du championnat suisse, jusqu’à la fin de la saison et avec option d’achat.

Recruté pour 10 millions d’euros (hors bonus) en janvier 2020 en provenance du Partizan Belgrade, le roc d’1m94 n’est pas parvenu à faire son trou sur le Rocher et il avait besoin de temps de jeu à quelques mois de la Coupe du monde.

Quelques heures après l’annonce du départ de son entraîneur Stefano Colantuono ce mardi, la Salernitana officialise l’arrivée de son successeur Davide Nicola. Le technicien italien aura la lourde tâche de sauver la lanterne rouge de Serie A, qui compte huit points de retard sur le premier non-relégable.

La mission de l’ancien coach de l’Udinese, du Genoa ou encore du Torino débutera par un match très compliqué avec la réception du Milan AC, le leader du classement, samedi prochain…

Laurent Blanc n’est plus l’entraîneur d’Al Rayyan ! Le club qatari a annoncé ce dimanche qu’il se sépare de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, qui était en poste depuis décembre 2020. Cette décision intervient alors que l’équipe occupe une décevante 9e place (sur 12) en championnat à quelques journées de la fin.

L’ex-coach du PSG s’en va sur un bilan loin de ses standards avec 19 victoires, 7 nuls et 22 défaites en 48 matchs. Le Chilien Nicolas Cordova va le remplacer.

Sofiane Alakouch (23 ans, 4 apparitions en L1 cette saison) ne terminera pas la saison en Ligue 1. Le FC Metz a annoncé ce mardi que son latéral droit sera prêté à Lausanne-Sport, en Suisse, jusqu’à la fin de l’exercice.

Arrivé libre chez les Grenats l’été dernier, au terme de son contrat avec Nîmes, l’international marocain n’a pas convaincu son entraîneur Frédéric Antonetti. Ce départ sera l’occasion pour lui de retrouver du temps de jeu.

Younousse Sankharé (32 ans, 8 apparitions en championnat cette saison) va retrouver de la sérénité. Alors que son aventure avec Giresunspor avait viré au cauchemar, le milieu de terrain a trouvé un accord avec le club turc pour résilier son contrat ce mardi.

“Il y a eu des concessions, mais la situation n’était plus vivable. Younousse avait constamment deux policiers qui le suivaient et sa famille restée en France commençait à vraiment s’inquiéter”, a confié son entourage à L’Equipe.