Actualités

RONALDO, LIVERPOOL, SALAH, THAUVIN, MESSI… TOUTES LES INFOS FOOT À RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus en ce début de semaine sur la Planète Football. A l’affiche, la barre des 800 buts dépassée par Cristiano Ronaldo et la prestation tonitruante de Mohamed Salah lors du derby de la Mersey !

Par AnthonyVivien 03 décembre 2021

 

Le chiffre : 801

Cristiano Ronaldo (36 ans) est un monstre. Considéré comme un des plus grands joueurs du monde, l’attaquant de Manchester United n’est plus très loin de devenir le footballeur le plus prolifique de l’histoire du football. Double buteur contre Arsenal (3-2), ce jeudi, le Portugais compile désormais 801 buts en 1095 matchs en carrière. Le quintuple Ballon d’Or n’est plus qu’à 4 buts de Josef Bican, reconnu comme l’homme à avoir marqué le plus de buts avec 805 réalisations. Absolument irréel.

Les chiffres de Ronaldo par équipe :

– Sporting : 5 buts en 31 matchs

– Real Madrid : 450 buts en 438 matchs

– Juventus : 101 buts en 134 matchs

– Manchester United : 130 buts en 308 matchs

– Portugal : 115 buts en 184 matchs

Derrière, Lionel Messi est le seul qui semble en mesure de lui faire de l’ombre puisque la star du Paris Saint-Germain compile 756 buts en carrière. La Pulga devra néanmoins mettre le bleu de chauffe puisque son rival portugais, malgré son âge avancé, creuse l’écart depuis quelques mois désormais. A noter les présences de Robert Lewandowski (575) et de Zlatan Ibrahimovic (570) parmi les 15 meilleurs buteurs.

Les 15 meilleurs buteurs de l’histoire du football (en gras, les joueurs en activité) :

1. Josef Bican : 805 buts

2. Cristiano Ronaldo : 801 buts

3. Pelé : 765 buts

4. Lionel Messi : 756 buts

5. Romario : 753 buts

6. Ferenc Puskas : 729 buts

7. Jimmy Jones : 647 buts

8. Gerd Muller : 634 buts

9. Eusebio : 622 buts

10. Joe Bambrick : 616 buts

11. Robert Lewandowski : 575 buts

12. Zlatan Ibrahimovic : 570 buts

13. Glenn Ferguson : 562 buts

14. Fernando Peyroteo : 552 buts

15. Uwe Seeler : 551 buts

L’exploit : Liverpool pulvérise Everton, avec des temps de passage fous pour Salah !

Des chiffres indécents pour l’intenable Mohamed Salah (29 ans, 19 matchs et 19 buts toutes compétitions cette saison) ! Après son nouveau doublé inscrit contre Everton (4-1) mercredi, l’ailier de Liverpool cumule déjà 13 buts en 14 matchs de Premier League. L’Egyptien, seulement septième du classement du Ballon d’Or, brille de mille feux et part même sur des bases inédites pour faire tomber de nouveaux records.

En effet, l’ancien de la Roma présente de meilleurs temps de passage, après 14 journées, que lors de l’exercice 2017-2018 durant lequel il était devenu, avec un total de 32 réalisations, le meilleur buteur de l’histoire de la Premier League sur une saison. A l’époque, la star des Reds avait inscrit un but de moins que maintenant après les quatorze premières journées. Est-il en route pour une saison historique ?

Les buts : La reprise acrobatique de Thauvin et le ciseau égalisateur de Maupay !

Un but décisif qui fera le plus grand bien à Florian Thauvin (28 ans) ! Discret mais surtout gêné par des pépins physiques depuis son arrivée au Mexique l’été dernier, l’ailier des Tigres de Monterrey s’est enfin donné de l’air ce mercredi, en marquant le but égalisateur de son équipe à la 90e minute, à l’occasion d’une victoire renversante contre Leon (2-1) en demi-finale aller du tournoi d’ouverture du championnat local. Et l’ancien Marseillais s’est illustré d’une jolie manière avec une reprise acrobatique parfaitement réalisée.

Le plus beau but du milieu de la semaine nous vient d’Angleterre, et il a été inscrit par un Français ! Lors du match entre West Ham et Brighton (1-1) ce mercredi, dans le cadre de la 14e journée de Premier League, Neal Maupay a égalisé pour les visiteurs grâce à un superbe ciseau retourné. À la 89e minute, alors que son équipe se dirigeait vers la défaite, l’ancien de Saint-Etienne s’est élevé dans les airs pour nous offrir ce bijou. Admirez plutôt…

Le fait marquant : Le but gag marqué par Arsenal contre Manchester United ! 

Alerte but gag ! Dans le choc de la soirée en Premier League, Arsenal a pris les devants face à Manchester United (3-2) sur un but marqué par Emile Smith-Rowe qui va faire couler beaucoup d’encre.

En effet, le milieu offensif des Gunners, auteur d’une demi-volée victorieuse à l’entrée de la surface, est parvenu à tromper David De Gea… au sol sur cette action après s’être fait marcher sur le pied par son partenaire du milieu, Fred. C’est précisément pour cette raison que Martin Atkinson a validé le but après consultation de la VAR. De quoi frustrer les Red Devils, hystériques après cette décision de l’arbitre anglais.

Du côté des Stars : Salah dubitatif, Ramos tête en l’air, Messi maladroit !

Jürgen Klopp ne digère pas la 7e place de Mohamed Salah au Ballon d’Or, et le principal intéressé semble sur la même longueur d’onde. Ce mercredi, après un doublé et une nouvelle prestation de haute volée dans le derby contre Everton (4-1) en Premier League, la question a été posée à l’attaquant égyptien…

“Je n’ai pas de commentaire à faire, a répondu l’ancien de la Roma après un rire… désabusé ? (…) Être plus haut l’année prochaine ? On l’espère, mais on ne sait jamais.” Décidément, hormis Lionel Messi, personne ne semble être satisfait de sa place au classement cette année.

Recruté par le Paris Saint-Germain l’été dernier après avoir effectué toute sa carrière en Liga, Sergio Ramos (35 ans, 1 match en L1 cette saison) ne connaît pas encore toutes les subtilités de la Ligue 1. Jeudi, sur Instagram, pour accompagner une photo le montrant en plein entraînement au Camp des Loges, le défenseur central a ainsi eu la mauvaise idée d’utiliser le titre “Jump” de Van Halen. Un morceau surtout connu en France pour être la musique qui accompagne les joueurs de l’Olympique de Marseille à leur entrée au Stade Vélodrome…

Certainement informé de sa bourde, l’Espagnol a rapidement supprimé sa publication. Laissé au repos mercredi contre Nice (0-0), l’ancien Merengue aura l’occasion de se faire pardonner sur le terrain samedi (21h) face à Lens pour le choc de la 17e journée de Ligue 1.

Fêté par le Paris Saint-Germain avant le coup d’envoi, Lionel Messi (34 ans, 12 matchs et 4 buts toutes compétitions cette saison) n’a pas fait honneur à son septième Ballon d’Or face à Nice (0-0), mercredi, lors de la 16e journée de Ligue 1. L’attaquant argentin a encore déçu dans le jeu et n’a pas réussi à se montrer décisif comme à Saint-Etienne (trois passes décisives lors de la victoire 3-1) pour sauver sa prestation.

Pourtant, l’ancien Barcelonais a tenté sa chance à six reprises (un seul tir cadré) face au gardien niçois Walter Benitez, en vain. Contre le Gym, Messi a confirmé son manque de réussite devant le but depuis son arrivée en France : le natif de Rosario n’a marqué qu’un seul but en L1 sur 30 tirs tentés. Une statistique étonnante pour la “Pulga”.

La citation : Alex Ferguson

“Le travailleur acharné surmontera toujours le talent naturel lorsque le talent naturel ne travaille pas assez dur.”

Image

Sir Alexander Chapman Ferguson, plus connu sous le nom de Sir Alex Ferguson et surnommé Fergie, né le à Govan, un quartier de Glasgow, est un entraîneur et joueur de football écossais.

Célèbre manager du club anglais de Manchester United de 1986 à 2013, Ferguson a précédemment été un attaquant de bon niveau du championnat d’Écosse puis a entraîné plusieurs clubs écossais : East Stirlingshire, St. Mirren et Aberdeen, qu’il mène au sommet européen. Après la mort brutale de l’emblématique Jock Stein dont il était l’adjoint, il est brièvement sélectionneur de l’équipe nationale écossaise.

Nommé en 1986 à Manchester, Ferguson y remporte à partir de 1990 de nombreux trophées. Entraîneur le plus couronné de l’histoire du championnat anglais avec treize titres, il détient d’autres nombreux records dont celui du plus grand nombre de Premier League Manager of the Season (en français : « Entraîneur de l’année du Championnat d’Angleterre de football »). En 2008, il devient le troisième manager britannique à remporter la coupe d’Europe à plus d’une occasion. En 2011, il dépasse le record de longévité sur le banc mancunien détenu jusque-là par Sir Matt Busby. Il détient toujours le record Guinness pour cela.

Il est anobli en 1999 par la reine Élisabeth II pour les services rendus au football britannique et se voit offrir cette même année les clés de la ville d’Aberdeen. Il fait partie du Scottish Football Hall of Fame, intronisé lors de son inauguration en 2004.

Le , il est victime d’une hémorragie cérébrale pour laquelle il subit une opération. Il sortira du coma quelques jours après. Il reste pour toujours un fidèle d’Old Trafford.

 

Rendez-vous mardi prochain pour le Journal de BK N°27.

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com