Découvertes

TEAM ELEVEN BK U21 (N1 à N3) : DECOUVREZ NOS PEPITES DU MOIS DE NOVEMBRE !

Chaque mois, la Team BK élit son XI Type des jeunes espoirs du football (U21) qui ont crevé l’écran, parmi les championnats de N1 jusqu’au N3 (hors Coupe de France). Pour ce 3e numéro, les experts de Billion Keys ont une nouvelle fois passé en revue 250 équipes durant le mois de novembre pour mettre au devant de la scène les meilleures révélations du mois ! Recruteurs, à vos stylos.

Par AnthonyVivien 09 décembre 2021

Marco Claude Giagnorio (N3)

Poste : Gardien de but

Club : AS Nançy B

Né le : 02 mai 2001 (20 ans)

A : Haguenau (67)

Stats 2021/22* : 8 matches titulaires + 1 entrée en jeu (6 buts encaissés), 5 clean sheets

En novembre : 3 matches titulaires (2 clean sheets)

L’avis de la Team BK : Marco Claude fait partie de ses jeunes gardiens très prometteurs qui furent dans le viseur de la FFF, notamment de Bernard Diomède lorsqu’il était sélectionneur des U16. Invité à participer au rassemblement National à Clairefontaine lors de la saison 2016/2017, il n’eut malheureusement par la suite pas la possibilité d’intégrer la sélection, le choix se portant vers Lucas Chevalier (Lille OSC) et Guillaume Dietsch (FC Metz).

Peu importe, “M-C” n’a jamais rien lâché et se retrouve dorénavant aux portes du groupe professionnel de l’ASNL puisqu’il est considéré comme le portier N°4. Le Franco-Italien arrivé en Lorraine en 2016 réalise un superbe début de saison avec les réservistes, à l’image de ses 5 clean sheets en seulement 9 rencontres de championnat N3. Dirigé par Benoît Pedretti cette saison, il va sans nul doute franchir un nouveau cap. Ses progrès constants furent d’ailleurs récompensés la saison passée avec 5 apparitions sur le banc de touche de l’équipe fanion en L2.

“J’ai choisi Nançy après mon passage au Pôle Espoirs, car il s’agit d’un très con centre de formation. Beaucoup de bons gardiens y ont été formés. J’aime le cadre de vie, à l’écart de la ville car on peut bien se concentrer sur le football. Je vais tout donner pour y réussir. Si ça ne fonctionne pas, j’aurais vécu une très bonne expérience. Ca viendra si ça doit venir !” confiait-il à son arrivée à l’ASNL.

Impressionnant dans ses sorties aériennes et au sol, il a démotivé plus d’un attaquant cette saison ! Nul doute que ses excellentes performances vont attirer les recruteurs…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @marcogiagnorio

Dylan Brunetton (N2)

Poste : Latéral droit

Club : Le Puy 43 Auvergne

Né le : 19 décembre 2000 (20 ans)

A : ?

Stats 2021/22* : 8 matches titulaires + 1 entrée en jeu

En octobre : 2 matches titulaires

L’avis de la Team BK : Arrivé l’été dernier en provenance de Lyon-Duchère (N1), Dylan n’a pas perdu de temps pour bien s’adapter au sein de sa nouvelle équipe. Titulaire indiscutable dans son couloir droit, il s’est montré intraitable lors des matches disputés le mois dernier (V1-0 contre Angers B et V2-0 aux Herbiers). Son équipe occupe la 5e place du classement à 3 points du leader Bergerac. Dylan a pris part à 6 clean sheets réalisés par son équipe !

Autant dire qu’il fait partie intégrante de ce bloc défensif qui est assurément l’un des plus compacts du N2 (seulement 8 buts encaissés en 12 rencontres). Véritable feu follet, il possède une activité incessante tant défensivement qu’offensivement. Une valeur sûre, Le Puy ne s’est pas trompé !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Puy Foot 43 (@lepuyfoot43)

Marvin Tshibuabua (N3)

Poste : Défenseur central

Club : AS Saint-Etienne B

Né le : 08 janvier 2002 (19 ans)

A : Lyon (69)

Stats 2021/22* : 5 matches titulaires + 2 entrées en jeu

En novembre : 3 matches titulaires

L’avis de la Team BK : Après les prolongations cet été à l’ASSE d’Étienne Green, de Saïdou Sow, d’Aïmen Moueffek, de Maxence Rivera et d’Yvann Maçon, le défenseur Marvin Tshibuabua a également étendu son bail chez les Verts. Il a signé un nouveau contrat jusqu’en 2023 avec son club formateur, avec lequel il a effectué ses débuts en Ligue 1 le 25 octobre 2020, face au FC Metz.

Pensionnaire du centre de formation de l’ASSE depuis 2016, le solide défenseur (1,90 m) fait partie de la génération stéphanoise qui a remporté la Coupe Gambardella 2019.

Le jeune international français (19 ans) compte 9 sélections avec les Bleuets (U18, U17, U16). Le natif de Lyon (ce n’est pas banal !) fait ainsi partie des 19 joueurs formés au club que Claude Puel a fait évoluer parmi l’élite la saison dernière. Il est aussi l’un des 14 jeunes Verts de moins de 21 ans à avoir joué en Ligue 1 Uber Eats.

“La prolongation de Marvin montre toute notre volonté de continuer à travailler avec les jeunes joueurs issus du centre de formation pour les faire progresser. Tous n’ont pas le même rythme de développement mais en inscrivant chacun d’entre eux dans la durée, nous leur donnons les moyens d’atteindre le plus haut niveau. Marvin a un bon profil de défenseur central mais il doit encore gagner en maturité et lecture du jeu. Nous croyons en lui et en ses capacités à passer des paliers” confiait Claude Puel.

En novembre, Marvin a disputé 3 matches avec l’ASSE B pour 3 succès ! Son équipe occupe la tête du groupe Auvergne-Rhône-Alpes, avec la meilleure défense du championnat. Tout est dit sur ce roc ! Un patron, on vous le dit…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marvin Tshibuabua (@marvintshibuabua)

Enzo Fontanelli (N3)

Poste : Défenseur

Club : Olympique Alès

Né le : 04 septembre 2000 (21 ans)

A : Nîmes (30)

Stats 2021/22* : 5 matches titulaires + 1 entrée en jeu ( buts inscrits)

En novembre : 2 matches titulaires ( buts inscrits)

L’avis de la Team BK : “Cette saison, à Nîmes Olympique, il n’y a plus aucun joueur né en 2000.” Signe des temps… À l’image, un an plus tôt, de Matéo Maillefaud (Annecy, N ; Martigues, N2 en 2021-2022) ou Hugo Huriez (Trélissac, N2 ; Athletico Marseille, N3 depuis cet été), Enzo Fontanelli, 21 ans, a quitté le club croco à l’été 2020. Direction l’Olympique Alès en Cévennes (National 3).

“Désormais, mon cœur est plus “bleu” que “rouge”, poursuit le défenseur central natif de Nîmes pour le Midi Libre. Je me sens bien à Alès et, en plus, j’ai du temps de jeu. On est quelques-uns dans l’équipe (Peyrard, El Hamri, Saoudi et Lionel Rochette, préparateur physique) à être de Nîmes, ça créé des liens. On fait aussi du covoiturage pour aller à l’entraînement.”

Fan de Thiago Silva, ça, c’est mon côté supporter du PSG, le gaucher a pour objectif de s’imposer au cœur d’une arrière-garde alésienne à la concurrence rude (Mogès, Fofana). De toute façon, c’est avec tout un groupe qu’on atteint les objectifs. Pas juste avec 12 ou 13 joueurs”, note-t-il. Et ça se passe plutôt bien, puisqu’Enzo a remporté 5 matches lors de ses 5 titularisations cette saison, notamment lors des deux matches disputés par son équipe en novembre.

Sobre dans les relances, efficace au marquage, Enzo permet à Alès de figurer sur la première marche du podium du groupe Occitanie de N3, avec la meilleure défense en prime (5 buts encaissés en 8 matches). Et dire que la réserve de Nîmes occupe la dernière place du classement… Remplaçant en début de saison, il est en train de réussir son pari ! Alès aussi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enzo Fontanelli (@enzo_fontanelli)

Emmanuel Latron (N3)

Poste : Latéral gauche

Club : Dieppe FC

Né le : 19 avril 2000 (21 ans)

A : ?

Stats 2021/22* : 8 matches titulaires

En novembre : 2 matches titulaires

L’avis de la Team BK : Titulaire indiscutable dans son couloir gauche, Emmanuel n’a encore jamais connu la défaite cette saison avec le FC Dieppe (6V-2N et 6 clean sheets). Cet arrière latéral qui est très porté sur l’offensive, est venu gagner du temps de jeu en N3. Après une saison quasi blanche du côté de Rouen et Versailles, “Manu” relance à merveille sa carrière.

“J’ai commencé le football dans l’Eure, près de Charleval. J’ai joué à Perriers-sur-Andelle jusqu’à l’adolescence puis j’ai rejoint le FC Rouen tout en passant une année à la section foot études du collège Jehan Le Povremoyne de Saint-Valery-en-Caux. C’était la première fois que je quittais la famille. Je suis resté au FC Rouen de 12 à 17 ans avant d’effectuer une saison à QRM avec une montée de U19 DH en U19 Nationaux. De retour au FC Rouen, j’ai peu joué en National 3 comme en National 2. J’étais barré par Clément Bassin qui est un excellent joueur. J’ai tout de même disputé quelques matches, notamment le match du sacre en N3 au stade… Jean-Dasnias. En N2, je n’ai pas eu davantage de temps de jeu et je suis parti à Versailles” a t’il raconté à la presse Dieppoise.

S’il était prévu initialement qu’il reste à Versailles, l’arrivée d’un nouvel investisseur amenant des objectifs largement revus à la hausse a eu raison de son avenir en Ile-de-France…

“C’est parce que j’ai eu tout de suite un excellent feeling avec l’entraîneur Guillaume Gonel lorsqu’il m’a contacté. L’intérêt qu’il m’a démontré a fait la différence. Dieppe, c’est aussi un public et une ambiance rares en National 3. A 21 ans, je ne cherche pas l’argent. J’ai besoin de jouer et je veux donc accroître mon temps de jeu en N3. C’est mon souhait au FC Dieppe tout en préparant une formation BPJEPS qui me permettra de préparer l’avenir” a t’il ajouté.

Pur gaucher, Manu Latron a toujours évolué dans le couloir gauche, comme ailier gauche et milieu gauche avant de redescendre comme latéral gauche : “Je suis plutôt un joueur offensif de formation. Donc, évidemment, j’aime occuper l’intégralité de mon couloir, prendre les espaces comme piston et effectuer des centres. Je peux également frapper les coups de pied arrêtés. Je dois encore progresser défensivement et gagner en agressivité mais je sais que ça va être rapidement le cas aux côtés de joueurs de qualité. Et j’ai bien vu en m’entraînant au FCD que le port des protège-tibias est préférable…”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LATS 📍 (@latron_03)

Mouhamed Diallo (N3)

Poste : Milieu de terrain défensif

Club : FC Gueugnon

Né le : ? (19 ans)

A : ? (Sénégal)

Stats 2021/22* : 2 matches titulaires + 1 entrée en jeu (4 buts inscrits)

En novembre : 2 matches titulaires (3 buts inscrits)

L’avis de la Team BK : De nouveau dans le cadre de son partenariat avec la Linguère de Saint Louis, le FC Gueugnon a accueilli l’été dernier le jeune milieu de terrain sénégalais Mouhamed Diallo (19 ans). Tout comme son compatriote Mohamed Rassoul Ba, Mouhamed est un jeune milieu de terrain doté de bonnes qualités techniques et qui est capable de mettre de l’impact physique dans l’entre jeu. Il est venu apporter une nouvelle concurrence au sein de l’effectif, ce qu’il fait parfaitement.

Depuis leur arrivée fin septembre-début octobre, ces deux-là ne se quittent presque jamais. « On habite ensemble et on parle beaucoup tous les deux », introduit Mouhamed Diallo. « Lui et moi, c’est l’ADN », souligne Mohamed Rassoul Ba, attaquant de 20 ans.

Concernant Mouhamed, le mois de novembre fut spectaculaire : 1 but lors du succès (4-0) contre Selongey, puis un doublé lors du succès (4-0) contre Paron. Adaptation flash éclair !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mou paul⚽️ (@mouh_diallosl06)

Brandon Bokangu (N3)

Poste : Milieu de terrain

Club : Olympique Saumur FC

Né le : 10 décembre 1999 (21 ans)

A : 

Stats 2021/22* : 4 matches titulaires + 1  entrée en jeu (1 but inscrit)

En novembre : 3 matches titulaire (1 but inscrit)

L’avis de la Team BK : Brandon, milieu de terrain, a rejoint Saumur l’an dernier après avoir évolué en N3 à La Suze, relégué en R1. Il est clairement le symbole de la réussite sportive de son équipe, à l’image du superbe parcours réalisé en Coupe de France la saison passée (32e de finale) mais aussi à la place de leader actuel du groupe Pays de la Loire en N3.

En novembre, il n’a pas connu la défaite lors de ses 3 titularisations, dont deux succès acquis à l’extérieur. Des bonnes performances acquises en parallèle de son métier de livreur. Imaginez ce que pourrait être ce super manieur de ballon, si tout son temps était consacré qu’au football. Son pied droit est dévastateur, sa vision du jeu minutieuse, ses accélérations foudroyantes, ses interceptions capitales…

Toujours en mouvement, il offre énormément de possibilités à ses coéquipiers, un véritable box-to-box. Il peut même dépanner sur le flanc droit de l’attaque où ses centres trouvent souvent preneur. Un régal !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @braandy_8

Logan Delaurier-Chaubet (N2)

Poste : Milieu de terrain

Club : FC Girondins de Bordeaux B

Né le : 22 avril 2002 (19 ans)

A : Rieucros (09)

Stats 2021/22* : 7 matches titulaires + 2 entrées en jeu (3 buts inscrits)

En novembre : 3 matches titulaires (2 buts)

L’avis de la Team BK : Logan rejoint le centre de formation des Girondins de Bordeaux en 2017, après avoir joué successivement à Verniolle, L’Hers, Pamiers et Balma, . Le jeune joueur est formé au Haillan. En 2020, il débute avec les U19 avant de jouer avec l’équipe réserve. En parallèle, Logan est sélectionné en équipe de France des U16 (4 sél./1 but) puis U18 (1 sél.). Rapide et technique, Logan peut évoluer en tant que milieu offensif mais aussi au poste d’ailier.

En juin 2020, les Marine et Blanc annoncent la signature de son premier contrat professionnel. Logan est Bordelais pendant 3 ans.

Son mois de novembre fut presque parfait, avec deux victoires et un nul obtenu à Libourne sans prendre de but. Il a inscrit un doublé sur la pelouse de Tartas permettant à son équipe de décrocher un succès (3-1) après avoir été mené au score. Son équipe caracole en tête du groupe Nouvelle-Aquitaine de N3.

Pour l’heure, ses bonnes performances n’ont toujours pas été suivies d’une convocation au sein du groupe professionnel. Ca ne saurait tarder, tant le numéro 37 des Girondins possède un talent indéniable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Logan Delaurier Chaubet (@l.chaubet)

Hatim Far (N3)

Poste : Attaquant

Club : Rodez AF B

Né le : 16 février 2002 (19 ans)

A : ?

Stats 2021/22* : 6 matches titulaires + 1 entrée en jeu (9 buts inscrits)

En novembre : 2 matches titulaires (3 buts)

L’avis de la Team BK : Déjà présent dans notre équipe-type du mois de septembre, Hatim n’en finit plus d’impressionner notamment par sa finition digne des plus grands orfèvres ! Autant de buts, pour autant de tirs cadrés et tentés… Suite à ses très bonnes prestations, il a d’ailleurs connu sa première apparition en L2 avec l’équipe fanion, en entrant à la 81e minute de jeu lors de la victoire (3-0) contre Quevilly RM.

« Je suis très content de cette première apparition. Il y avait forcément de l’excitation. Le coach m’avait prévenu que j’allais être dans le groupe s’il y avait des indisponibilités. Le préparateur physique m’a appelé pour valider la convocation. J’ai fait un bon début de saison, je suis content d’être récompensé. Mes premières minutes ne doivent pas m’empêcher de continuer de travailler parce que c’est avec mon travail que je pourrais être à nouveau récompensé » a t’il confié sur le site officiel de son club. Il a tout compris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hatim Far🇩🇿 (@hatimfar9)

Lenny Joseph (N2)

Poste : Attaquant

Club : FC Metz B

Né le : 12 octobre 2000 (21 ans)

A : Paris (75)

Stats 2021/22* : 5 matches titulaires (6 buts inscrits) + 3 entrées en jeu en L1

En novembre : 2 matches titulaires (3 buts)

L’avis de la Team BK : Lenny Joseph n’a pas été formé à Metz, ni à Génération Grenat. Le club à la Croix de Lorraine ne l’a pas non plus chipé à un club concurrent de l’élite. Mais ce jeune attaquant de 20 ans qui a paraphé en juin dernier son premier contrat professionnel de 3 ans en Moselle ne vient pas de nul part.

“Il a été formé au PSG” (ndlr : section amateurs) rappelle le directeur général adjoint du FC Metz Philippe Gaillot, “il a joué à Montferrand puis ensuite Le Puy, Boulogne et encore Le Puy.” Et c’est dans le club auvergnat qui évolue en Nationale 2, l’équivalent de la 4e division, que le garçon a brillé et s’est fait repéré. Pas vraiment en championnat, dans une saison largement tronquée par le Covid-19, mais en Coupe de France. Eliminé en 8e de finale par Rumilly-Vallières, le Puy avait réalisé l’exploit contre les pros de Lorient (1-0) au tour précédent, avec un but de… Lenny Joseph ! Intéressés par son profil et ses aptitudes, les dirigeants messins ont été définitivement convaincus par les conseils de leur ancien gardien David Oberhauser  qui évolue également au PF43. “Il a un parcours dans lequel il a toujours été un buteur, un attaquant percutant” décrit Philippe Gaillot qui ajoute “vitesse, puissance et déplacement. Il a des qualités fortes et on pense tous qu’elles sont faites pour le haut niveau.” Si ce recrutement dans les divisons inférieures du foot français peut paraitre osé, le dirigeant messin cite le niçois Pierre Lees-Melou, d’abord repéré par Dijon chez les amateurs. “Quand on a les qualités fortes et qu’on a été bien formé, il y a moyen de revenir. Le clubs doivent aussi avoir le courage d’y croire.”

“Passer d’une Nationale 2 à professionnel, je trouve ça fou, je n’y croyais pas” confie Lenny Jospeh qui a découvert sa nouvelle équipe et les infrastructures flambant neuves du FC Metz en participant aux deux dernières semaines d’entrainement avec le groupe avant les vacances et a pu mesurer l’écart qui sépare les deux mondes. “C’est beaucoup plus intense, techniquement plus juste, c’est plus compliqué pour les appels parce que les défenseurs sont plus intelligents” note t-il. Si ses performances ont tapé dans l’œil du staff messin mais aussi d’autres écuries de Ligue 1, l’appel personnel passé par Frederic Antonetti a aussi pesé dans son choix de rejoindre le club à la Croix de Lorraine. “C’est le seul qui m’a appelé directement, en visio. Il m’a parlé du projet, de ce que je devais améliorer. Je me suis dit qu’il voulait vraiment travailler avec moi. Ca m’a touché.”

Depuis Lenny affole les compteurs, notamment en novembre avec un but inscrit contre Sainte-Geneviève (2-0) puis un doublé réalisé lors de la victoire sur le terrain de la réserve du Stade de Reims (3-1). On le reverra à coup sûr en L1 cette saison, on parie ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lenny Joseph (@lenny.joseph19)

Valentin Fuss (N2)

Poste : Attaquant

Club : AS Lyon-Duchère

Né le : 23 juillet 2000 (21 ans)

A : Schiltigheim (67)

Stats 2021/22* : 8 matches titulaires + 2 entrées en jeu (3 buts inscrits)

En novembre : 2 matches titulaires (1 buts inscrit)

L’avis de la Team BK : Ces trois dernières années, Valentin a surtout brillé en Coupe nationale de futsal, avec son club de Neuhof (D2). Mais la carrière du jeune homme à la queue-de-cheval a pris l’été dernier un virage inattendu lorsque le club rhodanien, tout juste relégué de National, lui a proposé de troquer ses chaussures de salle contre une paire de crampons bien affûtés !

Un choix loin d’être évident pour le jeune homme originaire de Sélestat, qui était alors un grand espoir du futsal français. Sélectionné successivement chez les Bleus en U19 puis en Espoirs, Valentin Fuss se trouvait même aux portes de l’équipe de France A lorsque l’offre de Lyon-La Duchère lui est parvenue.

Mais il est des choix qui ne se refusent pas, surtout quand on rêve depuis gamin de devenir un joueur professionnel de… football. « Je ne regrette absolument pas mon choix », dit-il. « Revenir sur grand terrain était toujours dans un petit coin de ma tête. Et puis je suis surtout arrivé dans un club en or, avec une ambiance géniale et un groupe compétitif. Sincèrement, je ne pouvais pas mieux tomber. »

En faisant le pari de ce jeune buteur bas-rhinois, passé durant huit ans dans les rangs du Racing Strasbourg avant de rejoindre le Sporting Schiltigheim en U19 et de s’orienter vers le futsal, le club rhodanien a en tout cas eu le nez creux. Après une petite période de réadaptation, « le temps de ne plus jouer avec la semelle mais avec l’intérieur du pied », l’attaquant a retrouvé ses repères et le chemin du but. « Depuis plusieurs semaines, le coach me titularise et m’accorde sa confiance. J’ai marqué trois buts en N2 et sept en Coupe de France, donc on va dire que ça revient bien. »

Pas de quoi néanmoins rassasier l’appétit de l’Alsacien, dont l’objectif est limpide : « Signer pro le plus rapidement possible. »

Il le sait, le chemin sera difficile, mais le garçon est du genre obstiné. Et puis cette Coupe de France pourrait bien lui offrir une scène avec quelques projecteurs. « C’est une compétition où tout peut arriver et où tous les joueurs amateurs ont l’occasion de montrer ce qu’ils savent faire. Avec mon équipe, on a encore envie de vibrer. » 

Qualifié pour les 32es de finale de la Coupe de France avec son équipe de Lyon-La Duchère, grâce à la victoire acquise samedi aux dépens du FC Mulhouse (1-3), l’attaquant alsacien rêve désormais de croiser la route de son club formateur. Pour cela il faudra battre les Verts de Saint-Etienne pour un sacré derby qui aura lieu le 19 décembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @_valentin.fuss

Erwan Lannuzel (N2)

Fonction : Coach

Club : Bergerac PFC

Né le : ? (33 ans)

A : ?

Stats 2021/22* : 12 matches disputés (7V-3N-2D-19Bp-9Bc)

En novembre : 2 matches disputés (2V-0N-0D-5Bp-1Bc)

L’avis de la Team BK : Passé par Biarritz, Bayonne puis Poitiers, Erwan Lannuzel a pris le temps d’installer son 4-3-3 au BPFC (depuis son arrivée en juillet dernier), qui a bien assimilé ce projet de jeu et a trouvé son équilibre, résultats à l’appui. Des premiers tours de coupe parfaitement maîtrisés. Une série de cinq victoires lors des sept derniers matches de championnat. La confiance règne au Bergerac Périgord FC. « On est sur une série d’invincibilité de neuf matches (tcc), on ressent de la confiance, un état d’esprit libéré. Mais le groupe garde un niveau d’exigence élevé et met de l’intensité dans le travail », indique Erwan Lannuzel, l’entraîneur du BPFC.

Progressivement, les Bergeracois ont intégré les principes de jeu développés par le coach, qui maîtrise parfaitement son système. La Team BK félicite Erwan pour son excellent travail fourni depuis le début de la saison et notamment lors du mois écoulé, avec en prime une place de leader du groupe D et une qualification pour les 32es de finale de la Coupe de France face au FC Metz le 19 décembre prochain.

*Chiffres arrêtés au 30 novembre 2021.

 

Lire aussi >> Equipe-Type du mois de Septembre & Equipe-Type du mois d’Octobre

 

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com