Tops des tops BK

PARTIS D’EN BAS, ILS VONT TOUCHER LES ETOILES (SPECIAL PAYS DE LA LOIRE)

Pour la troisième édition de ce nouveau format des Tops des Tops, la Team BK va vous présenter en profondeur le parcours de 5 joueurs, 5 espoirs du football originaires des Pays de la Loire, soit un par département. Il ne s’agit pas de n’importe quels joueurs, puisque ceux-ci ont tous un point commun : ils sont partis d’en bas, et ils vont bientôt toucher les étoiles !

Par Rédaction 25 décembre 2021

Nathan Zézé / 44

Club : FC Nantes (U17)

Né le : 18 juin 2005 (16 ans)

À : Nantes (44)

Poste : Défenseur central

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : US Loire et Divatte, actuellement au FC Nantes

Sélections internationales : France U17 (6 sél.)

« Les rêves sont toujours des départs »

Nathan Zézé a rejoint le FC Nantes en 2013, à l’âge de 8 ans. Un vrai Canari ! Capitaine des U15 puis des U16, c’est dorénavant avec les U17 Nationaux qu’il parfait son apprentissage. Et ça se passe très bien puisque son équipe occupe le fauteuil de leader du groupe F (13V-1N-1D). Nathan est un leader naturel, ce genre de joueur sur lequel on aime se reposer lorsqu’on est en difficulté.

En août 2021, en marge du mondial minime de Montaigu (85), l’Equipe de France U17 a affronté la sélection espagnole de la même catégorie. Nathan Zézé a débuté titulaire pour ses débuts internationaux. Plutôt solide malgré une très belle équipe espagnole, la défense française a finalement pris deux buts, dont le dernier à la 83ème minute. L’EDF avait pourtant ouvert le score par l’intermédiaire de Désiré Doué (Stade Rennais) dont nous parlons ci-dessous.

Depuis, Nathan fait partie intégrante du groupe France U17. Il a été convié à tous les rassemblements lors du second semestre 2021.

Qualités : Anticipation – Duels – Technique

Suivez Nathan Zézé sur Instagram 

Désiré Doué / 49

Club : Stade Rennais FC B (N3)

Né le : 03 juin 2005 (16 ans)

À : Angers (49)

Poste : Milieu offensif

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : depuis toujours Stade Rennais FC

Sélections internationales : France U17 (7 sél. – 3 buts)

« Agissez toujours comme s’il était impossible d’échouer »

Désiré Doué est un pur produit du Stade Rennais FC. En effet, le natif d’Angers y a signé à l’âge de 6 ans en 2011. Pas étonnant, puisque son frère Guéla Doué (Stade Rennais FC B) et son cousin Yann Gboho (Vitesse Arnhem) y ont également fait leurs armes. On peut également noter que son autre cousin Marc-Olivier Doué (Royal Excelsior Virton) joue chez les professionnels. Une vraie famille de footeux ! Désiré ne pouvait donc pas échapper à la tradition.

Lors de la signature de son premier contrat professionnel en novembre dernier, le latéral droit Guéla Doué a fait part de sa fierté : « C’est une immense joie de signer mon premier contrat professionnel avec le Stade Rennais F.C., mon club de cœur. Ça fait plus de dix ans que je suis ici et c’est un plaisir d’avoir la confiance du club. J’ai connu toutes les catégories, des U9 à la N3. J’espère découvrir bientôt le monde professionnel et pouvoir briller un jour au Roazhon Park. Je veux prouver que j’ai ma place aux côtés des pros. Mon petit frère Désiré m’a toujours accompagné au Stade Rennais F.C. J’ai commencé petit, il avait cinq ans. Il était au bord du terrain. Depuis qu’il a été recruté, on fait notre chemin ensemble. On avance ensemble. Je lui montre le chemin, il me suit. C’est une fierté pour tous les deux. On veut montrer de quoi est capable la famille Doué. » Une belle histoire.

Dix ans après sa première licence en Rouge & Noir, Désiré évolue au sein de l’équipe réserve (7 joués : 5T+2R+1B). Pour son premier match avec les U17 France lors du rassemblement d’octobre, Désiré Doué a inscrit un des trois buts face à la Moldavie (3-0). Doué, Désiré l’est assurément !

Qualités : Vivacité – Technique – Vision du jeu

Suivez Désiré Doué sur Instagram 

Moussa Grange / 53

Club : SCO Angers (U19)

Né le : 20 janvier 2005 (16 ans)

À : Château-Gontier (53)

Poste : Milieu de terrain relayeur

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : Sablé/Sarthe FC, actuellement au SCO Angers

Sélections internationales : France U17 (2 sél.)

« Les portes de l’avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser »

Depuis que Moussa Grange a rejoint le SCO Angers en 2016 à l’âge de 11 ans (U12), tout va très vite. Dès son arrivée, il remporte la première édition de la Futsal Cup à Saint-Brieuc, confirmant son potentiel.

En avance dans son apprentissage du haut niveau, il évolue cette saison avec les U19 Nationaux (11 joués, pour 11 titularisations). A l’image du SCO, Moussa découvre également l’UEFA Youth League cette saison. Deux entrées en jeu, trois buts inscrits en 75 minutes ! De quoi attirer le regard des plus grands clubs…

Si Mohamed Ali Cho (17 ans) est actuellement le « joueur-vitrine » du centre de formation du SCO, Moussa est bien parti pour suivre son chemin. Ses très bonnes performances dans l’entre jeu ont d’ailleurs séduit le sélectionneur de l’équipe de France U17. En ce mois de décembre, il a honoré ses deux première capes face à l’Italie en étant à chaque fois titulaire.

A cette vitesse-là, il ne serait pas étonnant de voir signer son premier contrat professionnel en 2022 et qui sait, commencer à pointer le bout de ses chaussures au sein du groupe professionnel. On prend rendez-vous ?

Qualités : Endurance – Vision du jeu – Interceptions

Suivez Moussa Grange sur Instagram 

Lucas Vovard/ 72

Club : SM Caen (U17)

Né le : 28 décembre 2005 (15 ans)

À : La Quinte (72)

Poste : Gardien de but

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : Entente Jeunes Antonnière, RC Fléchois, Le Mans FC, actuellement SM Caen

Sélections internationales : Néant

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer »

Originaire de La Quinte (Sarthe), Lucas Vovard, gardien de but du Mans FC U16, a été recruté l’été dernier par le Stade Malherbe de Caen pour intégrer le centre de formation normand et le groupe des U17 Nationaux.

Issu de la section football du collège de Conlie et du groupement Jeunes de l’Antonnière (Saint-Saturnin/La Milesse), Lucas Vovard a découvert, au côté de son éducateur, Olivier Pichon, le goût de la compétition et l’envie de toujours aller plus haut. Parti au Collège Reverdy de Sablé-sur-Sarthe, il a ensuite rejoint le RC Fléchois en U15 Région, où il s’est fait remarquer au niveau régional. La saison passée, il rejoint le groupe U16 du Mans FC pour y faire ses premiers pas dans un club professionnel.

Il a été repéré l’année dernière par le Stade Malherbe de Caen, en recherche du gardien de but génération 2005. Contraint par les restrictions sanitaires dans leur recrutement, le club normand a décidé de laisser vacant le poste pour relancer un recrutement cette année qu’à partir de mi-mai avec Lucas comme objectif. Les deux saisons passées ont été très dures pour tous les jeunes sportifs, avec l’arrêt des championnats. Mais le statut sport-études au sein de la section football de haut niveau du Lycée Mans Sud a permis à Lucas de continuer de s’entraîner.

Ses sélections dans les groupes Interlingue U15 des Pays de la Loire l’année dernière, puis U16 cette année, l’auraient permis, comme pour beaucoup de jeunes à potentiel, d’avoir une chance d’être repéré par les recruteurs de centres de formation de clubs professionnels. Mais pour cette génération, la pandémie a tout compliqué !

Il est vrai que pour un jeune footballeur sarthois, comme Lucas, quitter le club dont vous rêviez de porter le maillot dès votre première paire de crampons, et au sein duquel vous y avez beaucoup d’amis, ce n’est pas une décision facile à prendre pour un jeune de 15 ans. Le Mans FC a été attentif au projet de Lucas et aurait souhaité le garder dans le groupe des U17 Nationaux pour la saison en cours.

Mais le club normand, avec son centre de formation professionnel classé parmi les meilleurs de France par la FFF, a des atouts avec lesquels Le Mans FC ne pouvait rivaliser. Pour ses parents, l’encadrement du club caennais a été rassurant en présentant une structure à forte valeur humaine et familiale, où l’enfant reste le centre du projet.

Maintenant, la balle est dans son « camp »… Lucas est un compétiteur né, il recherche l’excellence par le travail et l’effort. Aussi bien sur les bancs du lycée, que sur les terrains, il a la culture du résultat ! Pour sa scolarité, Lucas a fait sa rentrée à Caen en classe de première générale avec horaires adaptés, au Lycée Jeanne d’Arc, également reconnu pour son excellence pédagogique… Il avait rejoint au début de l’été un groupe qui joue les premières places du championnat U17 National, avec lequel il a déjà fait connaissance lors d’un essai de quelques jours fin mai.

Des rêves plein la tête ? « Non pas plus que ça, à part peut-être que Le Mans FC puisse retrouver la Ligue 2, et le Stade Malherbe la Ligue 1 en fin de saison prochaine ! ». Il a la tête sur les épaules notre jeune portier.

Qualités : Ténacité – Jeu aérien – Explosivité

Suivez Lucas Vovard sur Instagram

Aurélien Pelon / 85

Club : FC Lorient B (N2)

Né le : 06 mai 2004 (17 ans)

À : La Roche-sur-Yon (85)

Poste : Défenseur central

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : Mareuil SC, La Roche VF, actuellement au FC Lorient

Sélections internationales : France U18 (3 sél. – 1 but)

« Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire »

De ses premiers ballons tapés à Mareuil, Aurélien Pelon retiendra sûrement sa 2e place lors de la finale départementale au concours de Jonglages U11 organisée à Montaigu (85) en 2015. Aurélien Pelon a ensuite opté pour La Roche VF, lors de ses années U14 et U15, alors qu’un club professionnel lui faisait les yeux doux. « J’aurais pu rejoindre le FC Nantes mais j’ai refusé », révèle le Mareuillais.

Depuis quelques années, le défenseur, formé au Mareuil Sporting Club, avait tissé des liens avec le FC Lorient. « Un de leurs recruteurs m’avait repéré à l’occasion d’un match, où j’étais surclassé en U15, à Varades (Loire-Atlantique) », se souvient-il. Il y a deux ans et demi, les Merlus sont revenus vers lui. Malgré l’intérêt de Lille, il a privilégié « l’esprit familial et le projet lorientais ».

Lors de la saison 2019-20, Aurélien Pelon a eu pas mal de temps de jeu avec les U17 nationaux. En décembre, il avait été récompensé de son investissement par une convocation à un stage avec l’équipe de France U16, à Clairefontaine. « Sur le coup, j’étais content. Après, j’avais un peu stressé. Je n’ai pas l’habitude… Au final, je me suis lâché et ça s’est bien passé (sourire). »

À la rentrée, le Mareuillais figurait dans la pré-sélection en vue d’un regroupement national U17. Il faut dire qu’il avait lancé sa saison sur les chapeaux de roues, en remportant le Challenge Leclerc à Quimperlé (Finistère). Ensuite, cela s’est compliqué avec une blessure à l’aine, qui l’a écarté cinq semaines des terrains.

Puis le Covid a refait des siennes : « On s’entraînait toute la semaine, mais c’était vide sans compétition ». Cependant, Aurélien Pelon, capitaine de son équipe, est resté motivé.« J’ai continué de me donner à fond aux entraînements, montré que j’étais présent. À court terme, j’ai réussi à m’entraîner avec la N2, puis à faire quelques apparitions. Dorénavant je vise un contrat pro dans un an… »

Qualités : Jeu aérien – Interceptions – Relances

Suivez Aurélien Pelon sur Instagram

Ndlr : Chiffres arrêtés au 15 décembre 2021.

Lire aussi >> Premier volet : Spécial Ile-de-France et Second volet : Spécial Grand-Est