Interviews

Fabien Valéri (Paris 13 Atletico/N2) : “Sans contenu dans le jeu, impossible de gagner !”

Interview exclusive 100% BK avec Fabien Valéri, coach du Paris 13 Atletico (N2), qui a décroché avec son équipe l’accession en N1 après avoir remporté son championnat devant Fleury-Mérogis (+ 1 point). Ce technicien né à Noisy-le-Sec, qui a notamment été joueur professionnel au Red Star FC (200 matches, 11 buts), nous fait part de ses clés de la réussite !

Par Rédaction 02 juin 2022

 

Fabien, toutes nos félicitations pour la montée en N1. Quels sont tes sentiments après cette superbe performance ?

“Merci pour ces compliments. C’est une grande fierté pour l’ensemble du club et les joueurs. Tout a commencé le 27 juin 2021. L’état d’esprit des joueurs a été admirable. Dès le premier jour, ils ont travaillé avec acharnement. C’est une juste récompense pour tous leurs efforts. Je suis extrêmement content pour le club, les joueurs et les supporters.”

Quels leviers as-tu utilisés pour que les joueurs fédèrent autour de ton projet de jeu ?

“J’ai fonctionné par étapes, match après match. Pour avoir les meilleurs résultats possibles, il fallait avoir un bon contenu dans notre jeu. Sans cela, il n’est pas possible de gagner. Il fallait mettre certains ingrédients pour prétendre à rivaliser avec les meilleures équipes. Je suis resté fidèle à mes principes et mes convictions. J’ai conservé ma ligne de conduite qui s’appuie sur des principes défensifs et offensifs bien définis. Lorsqu’à la trêve nous étions en tête, nous ne nous sommes pas affolés. On ne s’est pas mis de pression inutile. Au contraire, on a profité au max ! L’essentiel était de continuer à fournir des efforts pour ne pas se relâcher, tout en maintenant une certaine forme de plaisir lors des entraînements et des matches. Il a fallu faire comprendre à chaque joueur que le football n’est qu’un jeu. Le groupe a véritablement adhéré à cette approche, et chaque joueur était prêt à aller au combat pour son coéquipier. Quel plaisir pour un entraîneur ! Même quand Fleury nous a titillait aux points, on est resté confiant. Je le répète, mais si nous avons réalisé une saison exceptionnelle c’est grâce au contenu dans notre jeu.”

Fabien Valeri est le nouvel entraîneur du FC Chambly

En mars, vous avez connu une période délicate avec 3 revers en 4 matches. Comment as-tu maintenu la motivation au sein de ton groupe ?

« Toutes les équipes connaissent un creux dans une saison, donc nous n’avons pas paniqué. Au final, on termine avec 66 points en 30 matches, ce qui me semble t’il est un record en N2. Cette succession de défaites est arrivée tardivement dans la saison, nous avions donc suffisamment de recul pour rester solidaires et concentrés sur notre travail. Des petits détails n’ont pas tourné en notre faveur. Nous avons aussi un peu moins bien joué. C’était donc logique de céder quelques points. On ne s’est pas affolés pour autant, ça ne servait à rien de tirer sur untel ou untel. »

Une dynamique notamment symbolisée par votre invincibilité à domicile ! Quelle est votre recette miracle ?

« Même à l’extérieur, on a été solides en ne perdant que 4 matches. En fait, nous sommes invaincus chez nous depuis deux ans, car avant l’arrêt des compétitions pour cause de crise sanitaire, nous n’avions pas perdu le moindre match à domicile. On n’a jamais été obsédés par cette série. Par contre, on s’est toujours dit avant d’entrer sur notre pelouse, que personne ne nous donnerait de leçon dans notre cage ! A chaque coup d’envoi, on a mis du rythme et de l’intensité pour défendre dignement nos couleurs. »

Quels ont été les moments clés de la saison ?

“Il y a eu plusieurs moments déterminants. Celui qui me vient le premier à l’esprit, c’est notre victoire à domicile contre Epinal (V2-1), qui était le favori pour la montée. Nous avons également battu Fleury lors d’un duel au sommet entre le 1er et le 2e (V3-1). A la trêve, nous étions en tête. Lors du match retour à Epinal, on s’impose (V1-0) en marquant à la dernière minute. Il nous manquait pourtant la moitié des joueurs cadres. J’ai du effectuer certains repositionnements, et les joueurs ont été à la hauteur de ma confiance placée en eux. Il y a également ce match nul (0-0) obtenu sur la pelouse de Fleury. On a dominé ce match, on a montré qu’il fallait compter sur nous jusqu’au bout. Et puis, il y a ce but de la victoire à la 90e minute sur la pelouse de Saint-Maur (V2-1). Du début à la fin, on a rien lâché !”

https://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2022/01/Paris-13-Atletico.jpg

Tu as réalisé une très belle performance à la tête du Paris 13 Atletico, pourtant tu n’es à sa tête que depuis deux saisons. Comment as-tu réussi ton intégration ?

“Je ne me suis posé aucune question. Je suis venu avec mes idées et mes convictions. J’ai une façon de voir le football qui est basée sur la rigueur et le professionnalisme. J’ai amené pas mal de jeunes joueurs de l’extérieur qui étaient en quête de rebondir sportivement. J’ai conservé des cadres expérimentés du groupe qui était déjà en place. L’association a bien fonctionné. La clé de ma réussite est celle du travail tout simplement. J’ai fixé un cadre, les joueurs devaient s’y tenir. Autour de celui-ci, il y avait des moments de détente afin de préserver le plaisir d’être les uns avec les autres.”

Bien que promu en N1, tu as décidé de rejoindre le FC Chambly relégué en N2. Est-ce un manque d’ambitions ?

“Au contraire, je suis très ambitieux. Il est vrai que je ne désire pas faire toute ma vie en N2, mais le projet du FC Chambly est difficilement refusable. Un nouveau stade digne d’un club de L1 va être livré prochainement. Les conditions d’entraînement sont exceptionnelles avec des terrains hybrides et chauffés. Il y a un public très fidèle et connaisseur. Je suis persuadé que la place de ce club est de retrouver la L2 à moyen terme. On va tout faire pour vivre de grands moments.”

Pour clore notre entretien, quelle est ta définition du bon entraîneur ? 

“C’est celui qui va être capable de tirer le maximum de ses joueurs, en les faisant progresser individuellement et en respectant une identité de jeu. Pour cela, il doit réussir à concerner tous ses joueurs afin qu’ils adhèrent à un projet de jeu bien défini. Si les individus suivent, alors le collectif suivra !”

Paris 13 Atletico - Fabien Valéri : "Être fidèles à nos principes contre Sedan"

Fabien Valéri

Poste : Coach

Club : Paris 13 Atletico

Né le : 09 juin 1974 (47 ans)

A : Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis)

Stats 2021/22 en N2 (groupe B) : 1er – 30 matches (20V-6N-4D-40Bp-17Bc)

 

Propos recueillis le 02-06-22 par Anthony V. pour Billion Keys. Crédit photos : Le Parisien.