Actualités

EXCLU : IPK SPORT & CONSULTING (GLOBALL CONTROL)

Zoom sur IPK Sport & Consulting, créateur d’une nouvelle planche à rebond moderne baptisée « Globall control ». Billion Keys est allé à la rencontre de son directeur général Idriss Pongo Kanda, qui nous explique la genèse de ce projet ambitieux.

Par AnthonyVivien 17 juin 2021

Idriss, tout d’abord peux-tu nous présenter les missions d’IPK Sport & Consulting ?

La société IPK est composée de trois membres actifs : Johan Chrétien (agent FFF), Marco Basikila N’Kawa (éducateur sportif) et moi-même (directeur général). Tous les trois sommes sont passés par des centres de formation et souhaitons faire part de nos expériences personnelles par le biais de différentes actions.

À ce jour, nous fonctionnons avec deux axes bien définis. Le premier concerne l’accompagnement de joueurs âgés de 10 à 22 ans. Nous proposons des programmes en parallèle des clubs, afin de sensibiliser les jeunes sur les exigences du haut niveau. Nous réalisons un suivi plus approfondi, que cela soit sur le plan technique ou bien nutritionnel, tout en maintenant une certaine forme de plaisir ludique.

Les programmes sont mis en place en concertation avec le jeune et sa famille, lors de séances ponctuelles, tout comme lors de stages spécifiques. Nous collaborons qu’avec des jeunes qui correspondent à notre image : motivés et déterminés.

 

Lors des stages (basés en Bretagne), nous proposons des activités diverses et variées pour sortir le jeune de son quotidien. Bien évidemment, les séances de perfectionnement technique sont le fil conducteur, mais nous faisons également du VTT, de la natation, nous rendons visite à des agriculteurs… Le but est de sortir le jeune de son cadre, en adoptant une certaine dynamique de travail basée sur l’effort et la richesse culturelle. Nous mettons également en place des groupes pour le suivi scolaire.

 

Notre seconde mission se dénomme « Globall Control », une planche à rebond moderne. Cette planche a été réalisée en chêne made in France. Elle allie qualité et esthétisme. Avec ses trois inclinaisons et sa mobilité, les joueurs et les clubs peuvent l’utiliser facilement dans toutes les situations.

Quels aspects techniques peut-on améliorer avec cet outil ?

La planche peut être utilisée tant individuellement que collectivement. Elle peut s’inscrire au départ d’un circuit pour travailler la passe, le contrôle orienté, le coup de pied… Avec ses différentes inclinaisons, le joueur peut travailler le jeu au sol, mais également aérien. Même un gardien de but peut travailler son jeu au pied et sa prise de main avec cet outil. Le but est d’améliorer la technique de base, de répéter les gammes en toute simplicité.

La concurrence fait-elle rage dans ce secteur d’activité ?

Bien évidemment, nous avions réalisé une étude de marché avant de nous lancer dans ce projet. La très grande majorité des clubs professionnels et amateurs utilisent de plus en plus d’outils pédagogiques tels que ce type de planche. Habituellement, elles sont toutes en plastique ce qui ne permet pas au ballon de revenir avec la puissance espérée. Nous sommes convaincus que nous allons nous démarquer avec notre produit.

Quel est le coût d’une planche ?

À l’unité, elle coûte 549 euros. Si un client en achète plusieurs exemplaires, nous offrons la livraison. Il y a un contrat de garantie d’une durée de deux ans. À l’issue de celui-ci, nous enchaînons sur un contrat de maintenance.

Quelles sont les ambitions d’IPK Sport & Consulting ?

Conquérir le marché français et bien évidemment s’exporter à l’étranger, dans des pays où la technique est très travaillée. On ne se donne aucune limite. Les différentes académies sont également friandes de ce genre de matériel. Beaucoup de préparateurs physiques s’équipent aussi avec ce type d’outil. Le public concerné est suffisamment large pour faciliter notre venue sur le marché.

Peux-tu nous confier les difficultés rencontrées pour réaliser de ce très beau projet ?

Premièrement, il a fallu trouver un artisan-menuisier qui maîtrise le travail du chêne. Nous collaborons avec Simon, basé à Brécé en Mayenne. Notre choix s’est porté sur lui, car c’est un véritable expert qui nous a permis de faire évoluer la planche et de la rendre optimale. Ensuite, je dirais que c’est toute la réflexion qui a été menée pour rendre la planche la plus simple possible d’utilisation. Il fallait qu’un jeune de 15 ans puisse la déplacer de lui-même, pour cela il fallait mêler qualité du produit et maniabilité. Bien évidemment, l’aspect économique fut également déterminant. On ne peut pas se lancer dans un projet sans un investissement de base. Ça se construit, ça se réfléchit. Le temps investi dans une telle aventure est également impactant sur une vie de famille.

Pour clore, quels sont les premiers retours depuis son utilisation ?

Le Stade Rennais FC l’a testé pendant deux semaines et s’est montré plutôt satisfait. Actuellement, le défenseur Damien Da Silva l’utilise pendant ses congés pour préparer sa venue à l’OL. Nous n’avons rien inventé, mais les athlètes sont tous unanimes, le chêne fait vraiment la différence, ainsi que la simplicité d’utilisation. Nous sommes donc très optimistes quant à son succès à court terme.

J’en profite d’ailleurs pour remercier Marvin Esor avec qui j’ai grandi au centre de préformation des Girondins de Bordeaux. Nous nous sommes retrouvés vingt ans après sur la région Bordelaise où je vis. Lorsqu’il jouait au FC Bassin d’Arcachon, il utilisait des planches lors des entraînements qui avaient été apportées par Jean-Pierre Papin lorsqu’il était entraîneur du club. Nous avons échangé à ce sujet qui a fait naître ce projet. Il fallait rendre l’outil plus mobile, plus pliable, plus innovant en fait ! Une association de petits détails pour faire la différence ! Des détails mis en avant par Jéremy Jourdain, qui est originaire de Gorron (Mayenne) et qui nous accompagne sur ce projet pour la partie communication (photos et vidéos).


Vous souhaitez contacter IPK Sport & Consulting ? C’est par ici : Ipksportconsulting@gmail.com