Tops des tops BK

PARTIS D’EN BAS, ILS VONT TOUCHER LES ETOILES (SPECIAL BRETAGNE)

Pour la quatrième édition de ce nouveau format des Tops des Tops, la Team BK va vous présenter en profondeur le parcours de 4 joueurs, 4 espoirs du football originaires de la Bretagne, soit un par département. Il ne s’agit pas de n’importe quels joueurs, puisque ceux-ci ont tous un point commun : ils sont partis d’en bas, et ils vont bientôt toucher les étoiles !

Par Rédaction 31 janvier 2022

 

Lesley Chimuanya Ugochukwu / 35

Club : Stade Rennais FC (L1)

Né le : 26 mars 2004 (17 ans)

À : Rennes (35)

Poste : Milieu défensif

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : ASPTT Rennes (10/11) – CPB Nord Ouest foot (11/12) – Stade Rennais FC depuis juillet 2012

Sélections internationales : France U18 (7 sél. – 1 but)

Tout se passe hors de ta zone de confort”

Né à Rennes en France, Lesley Ugochukwu est formé au Stade Rennais FC où il arrive à l’âge de 9 ans. Souvent surclassé avec les équipes de jeunes, il signe son premier contrat professionnel en juillet 2020, devenant à 16 ans, 3 mois et 4 jours le deuxième plus jeune joueur du club à signer un contrat professionnel après Eduardo Camavinga, et le premier joueur rennais de la génération 2004 à le faire.

Il possède des origines nigeriannes ; il est notamment le neveu d’Onyekachi Apam, ancien défenseur du Stade Rennais FC et de l’OGC Nice. Il a également un petit frère, Chibuike, lui aussi formé à Rennes.

Ugochukwu est lancé dans le monde professionnel par Bruno Génésio, le faisant entrer en cours de jeu lors d’une rencontre de Ligue 1 de la saison 2020-2021 face au Dijon FCO le 25 avril 2021. Son équipe l’emporte sur le score de cinq buts. Il est titularisé dès sa deuxième apparition en professionnel, le 9 mai suivant contre le Paris Saint-Germain. les deux équipes neutralisent (1-1), le jeune joueur de 17 ans livre une prestation sérieuse, son entraîneur affirmant après la rencontre qu’il a répondu à ses attentes.

Le 1er juillet 2021 il prolonge son contrat jusqu’en 2024. Avec le club il fait ses premiers pas en coupe d’Europe, lors du barrage retour pour la Ligue Europa Conférence le 26 août 2021, il est titularisé contre les Norvégiens de Rosenborg BK. Rennes s’impose sur le score de trois buts à un et se qualifie pour la phase de groupe.

Le 5 décembre 2021, il marque son premier but en L1 lors de la victoire de Rennes à Saint-Etienne (5-0).

En sélection, Lesley Ugochukwu représente la France, il joue notamment avec les moins de 18 ans, faisant sa première apparition le 1er septembre 2021 contre la Suisse. Il porte notamment le brassard de capitaine pour cette première, et les jeunes Français s’imposent (2-1).

Mesurant 1,88 m, Lesley Ugochukwu se distingue par son physique impressionnant qui lui permet d’être solide dans l’entrejeu afin de stopper les attaques adverses. Il a parfois été comparé à Marcel Desailly par ses éducateurs au Stade Rennais.

Qualités : Interceptions – Tacles – Duels aériens

Suivez Lesley Chimuanya Ugochukwu sur Instagram 

Matthis Riou / 22

Club : EA Guingamp (L2)

Né le : 19 janvier 2001 (21 ans)

À : Plougrescant (22)

Poste : Défenseur central

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : AS Tréguier – EA Guingamp depuis juillet 2013

Sélections internationales : Néant

“Ne regarde pas derrière, ce n’est pas là que tu vas”

Originaire de Plougrescant, Matthis Riou est un enfant d’En Avant Guingamp qui a signé son premier contrat professionnel en juin dernier. Une récompense pour le défenseur de 20 ans, qui a fait son chemin discrètement.

Il n’est pas du genre à parler fort et à faire beaucoup de bruit. Ses qualités, comme son parcours, seraient montés à la tête de plus d’un gamin de son âge, mais lui n’a pas changé d’un iota. Introverti sans être effacé, ambitieux sans être prétentieux, Matthis Riou fait aujourd’hui partie de la génération montante d’En Avant Guingamp.

« Même si je doute parfois, je n’ai jamais douté du fait que je deviendrai un joueur pro », confiait Matthis Riou.

De ses débuts à l’AS Tréguier à son arrivée à l’Akademi, le centre de formation du club professionnel de Ligue 2, EAG, à 12 ans seulement, Matthis Riou a toujours travaillé, avec discrétion et sérieux. Le parcours du footballeur devrait être particulièrement suivi et scruté du côté du Trégor où il a gardé ses habitudes et de nombreuses attaches.

« À l’époque, on l’envoyait à Guingamp tous les jours, on ne voulait pas trop le laisser toute la semaine, glisse Olivier, son père. Lorsqu’il était en U11, le Stade Rennais était venu taper à notre porte mais nous avions considéré qu’il était trop jeune ». C’est donc à deux pas de chez lui que le Trégorois a poursuivi sa formation, ménageant sa passion avec un cursus scolaire que ses parents n’ont jamais négligé. « On ne l’a pas lâché là-dessus, glisse le papa. « On te laisse faire du foot mais tu ne délaisses pas l’école »». S’ensuivront un baccalauréat scientifique en poche et une première année de Staps.

« C’est quelqu’un de réfléchi et de très humble, sans doute grâce à l’éducation qu’il a reçue, confirme Jean-Baptiste Le Bescond, l’actuel entraîneur de la réserve qui l’a suivi depuis son arrivée. Mais tout n’a pas été facile, il a eu un parcours de formation très compliqué. En 17 ans, il ne jouait pas. La question de savoir s’il devait rester ou non s’était déjà posée. J’avais insisté pour qu’il puisse venir avec moi en 19 ans, puis en réserve. Et j’ai retrouvé alors le joueur que je connaissais. Il continuait d’avancer, il était très investi dans le travail. Il ne faut pas laisser tomber ces joueurs-là qui, parfois, ont besoin de temps. J’y suis sensible car ça a été mon cas. Si je n’étais pas tombé sur Yvon Schmitt, qui m’en avait donné à l’époque, je n’aurais peut-être jamais accédé au monde professionnel ».

Qualités : Marquage – Vision du jeu – Interceptions

Suivez Matthis Riou sur Instagram 

Axel Camblan / 29

Club : Stade Brestois (U19/N3)

Né le : 18 juin 2003 (18 ans)

À : Brest (29)

Poste : Attaquant

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : Légion Saint-Pierre – Cavale Blanche – Saint-Renan – Stade Brestois depuis ?

Sélections internationales : Néant

“La différence entre ce que tu as et ce que tu veux, c’est ce que tu fais”

Camblan, c’est un blase qui résonne dans le milieu du foot de la région brestoise. Portant ce nom ils sont quelques-uns de la même famille à avoir foulé les pelouses de cette contrée.

Il faut, certes, avoir un certain âge pour connaître les épopées de certains d’entre eux, mais dans les archives des quotidiens régionaux on pourrait retrouver les traces, d’un certain Daniel Camblan, un ancien défenseur du Stade Brestois dans les années 60. Ou Philippe Camblan attaquant au Stade Plabennecois dans les années 90. Aussi bien qu’Alain Camblan attaquant et buteur efficace à la Légion Saint-Pierre, entre autres, et aujourd’hui dirigeant dans le club de la rive droite de Brest. On en oublie sans doute quelques-uns, mais qu’importe, la relève est assurée avec Axel Camblan le petit-fils d’Alain, qui est le frère de Daniel, et l’oncle de Philippe.

Stagiaire pro au Stade Brestois, à 18 ans, il a vécu en septembre dernier un moment inoubliable en L1 avec son club formateur. Il était, effectivement, sur la feuille de match lors de la venue du Paris Saint-Germain au Stade Francis-Le-Blé. Sportivement cela avait beau être un échec (défaite 4-2) mais pour le benjamin de l’équipe, c’était tout simplement un moment merveilleux. « Bien que je ne sois pas rentré c’était quand même magnifique », avoue l’espoir brestois. Autant en profiter car il est bien conscient qu’un tel moment était pour lui exceptionnel. « J’ai fait quelques entraînements avec la L1, et en match amical contre Guingamp je suis rentré, mais depuis je suis avec la N3 ». A ce jour, il compte 6 buts en 14 apparitions en National 3.

C’est à la Légion Saint-Pierre de Brest qu’Axel Camblan a chaussé ses premiers crampons. « J’ai débuté avec mon grand-père qui entraînait les jeunes au club. Ensuite de U11 à U13 je jouais à la Cavale Blanche avant de rejoindre Saint-Renan de U13 à U16 ».

Elève au collège de 2014 à 2018, Axel Camblan a remporté le titre de Champion de France UNSS de Football avec l’équipe des minimes du collège Les 4 Moulins (Ste Tulle, juin 2018).

Qualités : Finition – Vitesse – Explosivité

Suivez Axel Camblan sur Instagram

Tom Laurent / 56

Club : FC Lorient B (U19/N2)

Né le : 03 avril 2003 (18 ans)

À : Auray (56)

Poste : Gardien de but

Nationalité sportive : Française

Clubs successifs : ES Ploemel – FC Lorient depuis

Sélections internationales : Néant

“Si tu te décourages, souviens toi pourquoi tu as commencé”

À 18 ans, Tom Laurent a fait toutes ses classes au centre de formation du FC Lorient. Le gardien de but, qui est en BTS commerce, sait qu’il joue, cette saison, une carte importante de son avenir dans le football.

Les contrats stratosphériques du dernier mercato ont de quoi faire tourner la tête. Tom Laurent avoue avoir plutôt souri en suivant le dernier feuilleton estival des stars du ballon rond (Mbappé, Messi, Ronaldo…) « C’est une autre planète. Celui des joueurs de classe mondiale. À chaque fois, il y a cet emballement de dernière minute, c’est marrant ». Le jeune homme n’en fait pas toute une histoire. « Bien sûr que je rêve de devenir professionnel, mais il faut garder la tête froide ».

Tom est gardien de but. Interne à 13 ans, cet ancien de l’ES Ploemel a poursuivi au centre de formation de Kerlir où il a passé son bac en juin dernier. « À la fin de la saison, ce sera la croisée des chemins ». Autrement dit, soit un contrat pro (ou de stagiaire), soit un virage vers le foot amateur. « Je vais tout faire pour y arriver », glisse celui qui tarde à trouver sa place de titulaire dans la cage de l’équipe réserve (3 bancs de touche en N2). Une place occupée, pour l’heure, par les gardiens remplaçants du groupe professionnel.

Celui qui se définit comme « un gagneur et un leader » sur le terrain, a également la tête sur les épaules. « J’ai toujours eu l’avantage d’être proche de ma famille et des copains. C’est une discipline du quotidien. L’essentiel est de ne pas se coucher trop tard ». Sage conseil qu’il ne manquera pas de donner aux plus jeunes pensionnaires du centre. À 18 ans, Tom vit désormais dans un appartement à Larmor-Plage. Un premier pas vers l’indépendance et le monde des adultes. « Sur le terrain, c’est un nouveau challenge ». Celui qui a côtoyé Benjamin Lecomte, l’ancien portier du FCL, cite aussi volontiers comme référence Ter Stegen, le gardien du Barça. « Pour leur style, la qualité du jeu aux pieds ». Il sait désormais qu’il a son rêve à portée de mains.

Qualités : Jeu au pied – Leader – Anticipation

Suivez Tom Laurent sur Instagram

Ndlr : Chiffres arrêtés au 31 janvier 2022.

Lire aussi >> 

Premier volet : Spécial Ile-de-France

Second volet : Spécial Grand-Est

Troisième volet : Spécial Pays de la Loire