U21 Football

U21 FOOTBALL – N°39

Retrouvez chaque mercredi, le journal incontournable des jeunes talents du ballon rond ! Découvrez la sélection exclusive de la Team BK parmi les analyses, statistiques et interviews des footballeurs en quête de succès. Un récit INEDIT pour tout comprendre de l’actualité des U21 en un temps record et ainsi mieux connaître ceux qui font le football amateur d’aujourd’hui. Suivez-nous sans modération pour réussir votre prochain mercato !

Par Rédaction 15 mai 2024

TEAM ELEVEN BK

⚡Voici notre sélection des meilleurs joueurs U21 du N1 au N3 pour la période du 10 au 13 mai 2024.

▶️ Dans le but, Ghjuvanni Quilichini (2002) a réalisé son 3e clean sheet avec Avranches lors du succès (2-0) à Cholet en N1.

▶️ Sur le flanc droit, Thomas Ghalem (2003) a régné avec Agde contre Montpellier B (2-0) en N3. Dans l’axe droit, on mise sur Tibère Bridoux (2004) infranchissable avec Feignies lors du succès (1-0) contre Besançon (N2) et à gauche Paul Terrien (2002) très costaud avec les Voltigeurs de Châteaubriant à St-Brieuc (0-0) également en N2. Dans le couloir gauche, Dorian Biot (2002) a brillé avec St-Ouen sur la pelouse du Pays de Valois (2-0) en N3.

▶️ En milieu axial, le polyvalent Mattéo Makhabe (2003) se révèle de match en match avec Bourges Foot 18, comme lors du succès (1-0) à St-Pryvé en N2. En milieux offensifs, on nomme Naël Arzalaï (2002) buteur avec Romorantin contre Angoulême (3-1), son 7e en 24 apparitions en N2. On met en avant également Adrien Delphis (2003) buteur pour la 10e fois avec Belfort contre Metz B en 24 apparitions en N3.

▶️ En attaque, on cite Freddy Situmona Mbemba (2002/ci-dessous) auteur d’un magnifique triplé avec Nîmes contre Sochaux (4-2), portant à 6 son total de buts en 18 apparitions. A ses côtés, on positionne à droite Rayane Ekra (2003) auteur d’un quintuplé avec Bourges B contre Chambray (7-2) en N3 (13 buts en 21 matchs), puis à gauche Madyan Sounni (2002) auteur d’un doublé avec Ain Sud contre Lyon-La Duchère (3-1) en N3.

Victoire et maintien pour le Nîmes Olympique grâce à un triplé de Mbemba - TV Sud Magazine, Toute l'actualité du Gard rhodanien !

FOCUS DE LA SEMAINE

Isaac Karamoko (2002/RC Grasse-N2)

National 2 : Le RC Pays de Grasse et l’Aubagne FC dos à dos

▶️ La pépite U21 Isaac Karamoko est née le 26 mai 2002 à Saint-Denis (93). Attaquant. 1m82.

▶️ Clubs successifs : ES Stains (2011-2012), Blanc-Mesnil SF (2012-2014), Paris Saint-Germain (2014-2020), US Sassuolo (2020-2022), Apollon Larisas (2022/prêt), OGC Nice (2023), RC Grasse (depuis juillet 2023)

▶️ “Après avoir rebondi avec la réserve de l’OGC Nice la saison dernière, j’ai rejoint le RC Pays de Grasse. Le staff m’a repéré lors d’un match amical et savait que j’étais en fin de contrat. Le projet du club m’a plu, surtout que c’est une équipe habituée à jouer le haut du tableau de N2.” a-t-il confié en septembre dernier au site officiel du PSG, son club formateur. “Je suis très épanoui au sein de cet effectif, j’ai retrouvé le plaisir de jouer, et je me montre de plus en plus efficace. Que cela soit collectivement ou individuellement, tout va pour le mieux. Je n’ai pas abandonné l’idée d’évoluer au plus haut niveau ! Impossible n’est pas Titi !”

▶️ J’ai évolué en Italie où il y avait une forte exigence sur la tactique et les courses à répétition en Primavera. De même en professionnel mais avec une philosophie différente, par exemple avec Roberto De Zerbi on combinait les deux avec un style de jeu qui ressemble beaucoup à ce que j’ai pu apprendre au PSG, ainsi que les différents tests que j’ai pu faire en Angleterre notamment à Arsenal, Manchester United et d’autres. J’ai appris le football anglais, l’agressivité et ses autres aspects. Enfin en Grèce à-peu-près les mêmes caractéristiques mais notamment la combativité” a-t-il livré sur le site du RC Grasse en décembre dernier. 

▶️ Adaptation flash éclair au RC Grasse, puisque Isaac a disputé 21 matchs (17T+4R) et inscrit 7 buts en N2 cette saison. “J’ai retrouvé le plaisir de jouer au football dans un club avec de l’exigence, et un groupe super qui travaille bien. Je me sens de mieux en mieux !” Rapide, technique et bon finisseur, il prouve de match en match qu’il n’a rien perdu de son potentiel remarqué lors de ses années parisiennes. Plusieurs clubs de N1 auraient déjà fait part de leur intérêt auprès des conseillers de l’attaquant. 

▶️ Compte instagram : @isaac_karamoko

⚽⚽⚽

QUE DEVIENT-IL ?

Marwan Aouadi (2001/Sablé FC-N3)

Football. National 3 : une dernière à domicile sans éclat pour le Sablé FC contre - Le Mans.maville.com

▶️ L’ancien U21 Marwan Aouadi est né le 19 novembre 2001 à Villepinte. Attaquant. 1m87.

▶️ Clubs successifs : Sevran FC (2010-2013), Tremblay FC (2013-2014), JA Drancy (2014-2018), RC Strasbourg (2018-2020), Red Star FC (2020-2022), FC Sablé (depuis juillet 2022)

▶️ Formé en région Parisienne, Marwan jouera en jeunes notamment avec JA Drancy avant de rejoindre le RC Strasbourg pour y jouer 2 ans en U19 Nationaux et avec la réserve en N3 avant de signer au moment de la crise sanitaire au Red Star où il va notamment terminé 2ème de R1 avec la réserve du Red Star et être finaliste de la coupe de Paris en 2021-2022. Il s’entraînait régulièrement avec le groupe pro d’Habib Beye la saison dernière. Attaquant impétueux et talentueux, Marwan apporte toute sa fougue et son envie à l’escouade offensive du Sablé FC cette saison.

▶️ Son style de jeu est semblable à celui de Lukaku avec un bon ‘dos au jeu’, collectif en terme de passes décisives, de rendement défensif et solide sur ses appuis. Après avoir inscrit 5 buts en 19 matchs de N3 la saison passée, il compte à ce jour 7 réalisations en 21 apparitions (16T+5R). Il se dit que ce buteur à l’esprit revanchard pourrait rebondir au sein du N2 la saison prochaine tant son profil est apprécié par les suiveurs des U21.

▶️ Compte instagram : @iammrwn9

⚽⚽⚽

LA GAZETTE DES U21

✅ National 1 :

▶️ Cinq joueurs U21 ont trouvé le chemin des filets lors de la 33e journée disputée le week-end dernier : Freddy Situmona Mbemba (2002) auteur d’un triplé avec Nîmes contre Sochaux (4-2), Martin Lecolier (2003) avec Sochaux contre Nîmes (2-4), Thiemoko Diarra (2003) avec Châteauroux contre Nancy (3-1), Cyriaque Irié (2003) et Alexandre Duville-Parsemain (2002) avec Dijon contre Martigues (3-2).

⚽ Le Top U21 des buteurs en N1

6 buts : Inchaud (Niort) Situmona Mbemba (Nîmes) Irié (Dijon)

5 buts : Fatar (Sochaux) 

4 buts : Gasnier (Niort) Ghedjemis (Rouen/parti à Frosinone) Lecolier (Sochaux)

3 buts : Tayot (Nancy) Chahid (Dijon) Viltard (Sochaux) Mendes (Versailles) Sy (Rouen) Raghouber (Le Mans) Daho (Sochaux)

2 buts : Delpech (Nîmes) Jean (Avranches) El Kaddouri (Niort) Koffi (Sochaux) Touho (Le Mans) Najim (Martigues puis Cholet) Messoussa (Villefranche) Cissé (Nancy) Moco (Dijon) Calodat (GOAL FC) Lefèbvre (Nancy) Diarra (Châteauroux)

1 but : Bakayoko (Niort) Benaissa-Yahia (Villefranche) Bretelle (Orléans) Etoga (Dijon) Olaitan (Niort) Ikanga (Red Star) Cervantes (Martigues) Bouekou (Avranches) Messi (Dijon) Mazou-Sacko (Nancy) Ackra (Sochaux) Babou (Cholet) Duville-Parsemain (Dijon)

⚡Voici notre sélection des meilleurs joueurs U21 du N1 pour la saison 2023-2024

Aucune description disponible.

  • Gardien :

Dans le but, nous optons pour le très jeune Tao Paradowski (2005/Nîmes Olympique), qui réalise une première saison en N1 riche en apprentissage (27 titularisations, 10 clean sheets, 32 buts encaissés). Auteur de prestations remarquables, il a rapporté un grand nombre de points précieux à son équipe pour la quête du maintien. 

Nîmes Olympique : à la découverte de la révélation Tao Paradowski, 19 ans, gardien titulaire des Crocos en National - midilibre.fr

  • Défenseurs :

Dans le couloir droit, on cite Lamine Sy (2002/FC Rouen) qui a démontré qu’il est un latéral puissant et rapide, qui défend bien tout en apportant aussi offensivement par sa vitesse et sa force de percussion. Le fait de jouer au milieu de terrain par le passé à Caen lui a permis d’élargir sa palette, techniquement et dans la vision du jeu. Apparu à 31 reprises (29T+2R), il a également inscrit 3 buts.

Dans l’axe, on opte pour Djamal Moussadek (2002/FC Villefranche-Beaujolais), passé par le MUC 72 et la réserve du HAC, et qui connaît une trajectoire fulgurante, par sons sens du placement, son aisance technique et un « fighting spirit » très british sur coups de pied arrêtés. Djamal (1,85 m) est devenu un défenseur axial incontournable (29 matchs cette saison), tout comme le fut son père Parfait Medou Otye. A son côté, on mentionne le polyvalent Jason Gnakpa (2004/Berrichonne de Châteauroux) qui s’est montré très efficace tant en défense axiale qu’en milieu défensif. Apparu à 21 reprises pour sa première saison pleine en N1, le natif de Clamart rapide et technique a répondu aux attentes du staff et surtout des scouts français en quête de jeunes talents !

A gauche, on place le très offensif Melih Altikulac (2002/FC Versailles) qui a réalisé 6 passes décisives ! Une sacrée prouesse pour le natif de Strasbourg formé à l’OL et qui avait rejoint le club turc du Samsunspor à l’été 2021. Prêté la saison dernière en N2 aux Voltigeurs de Châteaubriant, il a confirmé tous les espoirs placés en lui (25 matchs en N1). International U17-U18 français, ce petit gabarit d’1m67 vif et technique possède le profil parfait pour évoluer au plus haut niveau très prochainement.

Football - National. La fin des illusions pour le SAS Épinal ?

  • Milieux :

En relayeur, on mise sur Lucas Bretelle (2002/US Orléans) apparu à 29 reprises qui a été formé au FC Lorient et est passé par le FC Rueil Malmaison. Très à l’aise techniquement et capable d’enchaîner les efforts sur le terrain, l’ancien lorientais fait son trou dans le Loiret.

A la récupération, on cite Ugo Raghouber (2003/Le Mans FC) d’ailleurs nommé parmi les meilleures révélations lors des trophées du National organisés par la FFF. Ugo n’a fait que confirmer tous les espoirs placés en lui, malgré une fracture du métatarse qui a tronqué une partie de sa campagne. Le joueur de 20 ans, prêté au Mans par Lille, a disputé 18 rencontres de championnat dont 12 comme titulaires et a inscrit trois buts. 

Offensivement, on nomme Malcolm Viltard (2002/FC Sochaux) qui a inscrit 3 buts en 28 apparitions. Titulaire indiscutable, le milieu de terrain s’est signalé tout au long de la saison par son gros volume de jeu et son travail pour l’équipe. 

  • Attaquants :

Le dynamiteur Noah Fatar (2002/FC Sochaux) est assurément le MVP U21 de cette saison 2023-2024. Le gaucher né à L’Isle-Adam a connu une adaptation rapide puisqu’après seulement quelques semaines, il est devenu un titulaire à part entière de l’équipe entraînée par Oswald Tanchot. Une confiance qu’il va rendre sur le terrain en enchaînant les très bonnes prestations (5 buts et 6 passes décisives en 29 apparitions = 16T+13R). Rapide, technique avec un sens du but affirmé, il attire logiquement toutes les convoitises !

Dans l’axe, Marks Inchaud (2002/Chamois Niortais) a grandement participé à l’excellente saison des Chamois Niortais (3e). Ses progrès ont été constants depuis ses premiers pas chez les séniors : Brest B (12 matchs en N3, 3 buts), Jura Sud (24 matchs en N2, 5 buts) et désormais avec Niort (11 matchs en N1, 4 buts). Après des débuts tâtonnants et un passage par la réserve (2 matchs en N3, 1 but), l’imposant attaquant (1,89 m) originaire du XVIe arrondissement de Paris, recruté à l’échelon inférieur, a assumé parfaitement son rôle et la concurrence à son poste de N°9 (28 apparitions : 27T+1R).

Enfin, on félicite Cyriaque Irié (2005/Dijon FCO) qui vit une belle histoire puisque ce puissant attaquant repéré par la cellule de recrutement au Real du Faso, à l’occasion d’une visite d’académies au Burkina Faso, a signé un premier contrat professionnel qui prendra effet à partir du 1er juillet 2024. Auteur de 6 buts en 25 matchs (10T+15R), il a joué un rôle prépondérant dans le bon exercice du DFCO (4e).

Cyriaque Irié - DFCO

  • Coach :

On félicite Maxime D’Ornano (43 ans) qui avec le FC Rouen 1899 a réalisé une magnifique saison. Après avoir pris en main l’équipe en décembre 2021, il a remporté le championnat de N2 La saison dernière puis confirmé la bonne dynamique en N1 avec une 6e place, se retrouvant même prétendant à la montée, étant 3ème à la mi-championnat. Il a surtout régulièrement utilisé des joueurs U21 (Ghedjemis, Laurent, Deschamps, Honsor, Bensoula, Dia et Sy). En Coupe de France, le FCR a atteint les quarts de finale stoppé par Valenciennes, après avoir éliminé Toulouse et Monaco ! Maxime a brillamment oeuvré alors que cette saison fut à nouveau marquée par les tensions entre la direction, et les supporters, qui reprochent à Charles Maarek d’avoir caché les problèmes de trésorerie à la DNCG48. La cohabitation entre Quevilly et le FC Rouen, inédite en France à ces niveaux de compétition, continue de poser problème…

Rouen : Maxime d'Ornano veut s'inspirer du Red Star, une équipe "qui pique au bon moment"

✅ National 2 :

▶️ Douze joueurs U21 ont marqué lors de la 33e journée : Michael Nsilu Kuyenga (2002) avec Chamalières contre Fréjus (1-4), Ali Kamate (2005) avec Toulouse B contre Alès (1-2), Bilel Tafni (2002) avec Aubagne contre Thonon (1-1), Stevo Chillemi (2004) et Isaac Karamoko (2002) avec Grasse contre Andrézieux (3-1), Hatim Far (2002) et Matys Vrignon (2003) avec La Roche/Yon contre Trélissac (5-1), Naël Arzalaï (2002) avec Romorantin contre Angoulême (3-1), Sidiki Cherif (2006) avec Angers B contre Saumur (1-2), Clarence Kegongo (2005) avec Lorient B contre Dinan-Léhon (1-1), Théo Mary (2006) et Rayan Mandengue (2006/ci-dessous) avec Auxerre B contre Bourg-Péronnas (2-0).

Rayan Mandengue signe son premier contrat professionnel

Le Top U21 des buteurs en N2

10 buts : Irabor (Bourg-Péronnas)

8 buts : Hachem (FC 93) Adekalom (Auxerre B) 

7 buts : Blé (Besançon) Arzalaï (Romorantin) Karamoko (Grasse)

6 buts : Traoré (Toulouse B)

5 buts : Harakaté (Racing) Pays (Le Puy) Boula (Lorient B)

4 buts : Silvestre (Auxerre B) Beaka (Romorantin) Kegongo (Lorient B)

3 buts : M’Backé N’Diayé (Lorient B) Massinou Nkouba (Auxerre B) N’Tamack (Toulouse B) Mothmora (St-Pryvé) Colin (St-Quentin) Touzghar (Guingamp B) James (Lorient B) Amir (Mâcon) Dihad (Jura Sud) Ndeke (Angers B) Mabekondiasson (Blois) Nsilu Kuyenga (Chamalières) Far (La Roche/Yon) Vrignon (La Roche/Yon) Mandengue (Auxerre B)

2 buts : Badalassi (Grasse) Ricol (Racing) Kondo (Furiani) Vandenbossche (Auxerre B) Majid (Wasquehal) Openda (Lorient B) Peter (Angers B) Zuliani (Toulouse B) Clairicia (Thonon Evian) Hatchi (Lorient B) Morel (Bourg-Peronnas) Wasbauer (Toulouse B) Sopromadze (Saumur) Edjouma (Toulouse B) Mbondo (Auxerre B) Rossignol (Haguenau) Pelon (Lorient B) Arli (Jura Sud) Janno (St-Brieuc) Ouchen (Furiani) Mary (Auxerre B) 

1 but : Bakhouche (Toulouse B) Kadi (Andrézieux) Watel (Toulouse B) Abonckelet (Bergerac) Aka (Trélissac) Belkhdim (Angers B) Beaumont (Borgo) Donat (Lorient B) Gricourt (Lorient B) Seymour (Lorient B) Costes (FC 93) Danois (Auxerre B) Houdayer (Angers B) Darghal (Wasquehal) Chibani (Grasse) Macon (Thonon Evian) Fiquet (Blois) Nair (Guingamp B) Agora (Toulouse B) Diomandé (Paris 13 Atletico) Florival (Guingamp B) Charid (Angers B) Tubio (Colmar) Diawara (Auxerre B) Viegbe (St-Qentin) Kitenge (Guingamp B) Joly (Bourges) Aboubakar (Auxerre B) Chérif (Angers B) Diallo (Paris 13 Atletico) Caoki (Lorient B) Bachelet (Vire) Bernardino (Racing CF) Garot (St-Quentin) Makhabe (Bourges) Mabanza (Lorient B) Karajcic (Bourg-Peronnas) Hatchi (Lorient B) Cherif (Angers B) Chillemi (Grasse) Tafni (Aubagne) Kamate (Toulouse B)

✅ National 3 :

▶️ Voici la liste des joueurs U21 qui ont marqué lors de la 25e journée :

Groupe A : Michael Nsilu Kuyenga (2002) avec Chamalières contre Fréjus (1-4), Ali Kamate (2005) avec Toulouse B contre Alès (1-2), Hugo Sanchis (2002) avec Beaucaire contre Corte (5-2), Richecard Richard (2002) avec Le Cannet contre Cagnes (3-1), Benjamin Kingue (2004) avec Gallia Lucciana contre Montferrier (3-1), Iuri Moreira (2004) avec OM B contre Istres (1-1).

Groupe B : Tim Rey (2003) avec Castanet contre Onet-le-Château (2-1), Khalifa Sylla (2003) avec Pau B contre Stade Bordelais (1-1), Luc Essiena Avang (2004) et Emilien Makagni (2004) x2 avec Bordeaux B contre Lège-Cap-Ferret (3-1).

Groupe C : Téo Michel (2004) avec Châteauroux B contre Châtellerault (1-2), Ibrahima Touré (2002) avec Panazol contre Chauvigny (3-0), Rayane Ekra (2003) auteur d’un quintuplé avec Bourges B contre Chambray (7-2) en N3 (13 buts en 21 matchs).

Groupe D : Christian Gainsa (2002) avec Chauray contre St-Nazaire (5-0), Tieri Godame (2002) avec Challans contre Fontenay (2-2), Ramdi Junior Abdourahamani (2003) avec Niort B contre Le Poiré (1-2), Aristide Mateta (2003/ci-dessous) avec Laval B contre Les Sables (1-0).

N3] Résultat positif pour les jeunes - Stade Lavallois Mayenne FC

Groupe E : Bilal Benahmed Aissa (2004) avec le CPBB Rennes contre St-Brieuc B (2-3), Walid Bouaziz (2004) et Ahmed Diarra (2002) avec St-Brieuc B contre CPBB Rennes (3-2).

Groupe F : Gabin Tomé (2004) et Mario Fortunato (2002) avec Caen B contre Dives Cabourg (2-1), Karl Ehouman (2002) avec Oissel contre Les Mureaux (3-1), Sacha Inquel (2004) avec Quevilly B contre Le Havre B (2-1), Mokrane Bentoumi (2005), avec Le Havre B contre Quevilly B (1-2), Arthur Marut (2002) avec AG Caen contre Flers (2-1).

Groupe G : Fodé Sylla (2006) avec Lens B contre Marcq (2-0), Elijah Boimbo Mpaka (2002) et Amine Boubekeur (2004) avec St-Ouen-l’Aumône contre Le Pays du Valois (2-0).

Groupe H : Hamza Bennar-Leserre (2004) avec Saran contre Balagne (1-1), Baptiste Sigrist (2003) avec Balagne contre Saran (1-1), Trévis Dago (2005) avec Lille B contre St-Amand (1-0), Adham Ribeiro (2004) avec Orléans B contre Montrouge (1-0), Mohamed Bouamaoui x2 (2004) Malo Jungling x2 (2002) avec Bastia B contre Vitry (6-0).

Groupe I : Adrien Delphis (2003) avec Belfort contre Metz B (2-1), Théo Ahile (2003) avec Metz B contre Belfort (1-2), Tarek Issaoui (2005) et Enzo Misse (2005) avec Troyes B contre Raon l’Etape (2-1), Jonathan Lavri (2002) avec Raon l’Etape contre Troyes B (1-2), Yaya Fofana (2004) Yirigue Sekongo (2004) Abdoulaye Gory (2003) Christ Mbondi (2004) x2 et Ryan Tchapda Tchewo (2002) avec Reims B contre Thionville (6-2), David Kaiki Flores da Silva (2004) avec Strasbourg B contre Métropole Troyenne (1-0), Amine Mokhtari (2004) avec Nancy B contre FCOSK 06 (1-1), Nadir Homssa (2004) Samson Lamour (2004/ci-dessous) avec Reims-Ste-Anne contre Thaon (4-1).

Samson Lamour (US Laon), meilleur espoir masculin axonais de la saison? - L'Aisne nouvelle

Groupe J : Yoane Zohoré (2002) avec Selongey contre Louhans-Cuiseaux (1-3), Maxime Bourgeois (2005) avec Louhans-Cuiseaux contre Selongey (3-1), Jessim Pelissard (2002) avec Besançon contre Cosne (2-2), Djibril Hattab (2002) x2 avec Cosne contre Besançon (2-2), Jean Pierre Nkamga Kuemkong (2004) x2 et Nicolas Bertil (2004) avec Dijon B contre Pontarlier (4-2), Riyan Majdi (2004) avec Sochaux B contre Moulins Yzeure (2-1), Yannis Sankoutcha (2004) avec Moulins Yzeure contre Sochaux B (1-2), Kais Boumelita (2006) avec Rumilly contre La Chapelle (1-0).

Groupe K : Madyan Sounni (2002) x2 avec Ain Sud contre Lyon-La Duchère (3-1), Djibrail Dib (2002) avec OL B contre Chambéry (2-3), Mahamadou Diawara (2003) avec Clermont B contre Limonest (3-1), Yahya Bathily (2003) avec Feurs contre Vaulx en Velin (4-0), Maxence Rivera (2002) avec ASSE B contre Hauts Lyonnais (1-1).

Le Top U21 des buteurs en N3

19 buts : Wilson Samaké (Rennes B/ci-dessous) 

18 buts : Christ Mbondi (Reims B)

15 buts : Ichem Ferrah (Lille B)

14 buts : Kylian Sila (Brétigny) Tieri Godame (Challans)

13 buts : Ibou Sané (Metz B) Rayane Assue Ekra (Bourges B)

12 buts : Yirigue Sekongo (Reims B) Ramdi Abdourahamani (Niort B)

11 buts : Jarod Baltazar (St-Maur Lusitanos) Alexandre Duville-Parsemain (Dijon B) Mohamed Boumaaoui (Bastia B)

10 buts : Adrien Delphis (Belfort)

9 buts : Issam Bouaoune (Montlouis) Joe-Loïc Affamah (Nantes B) Lucas Schnepp (Sarre-Union) Sam Alexander (Espaly) Sekou Lega (OL B) Mahamadou Diawara (Clermont B)

8 buts : Sohan Baldoni (Poitiers) Moustapha Soumah (Chambray) Mohamed Achi (Nantes B) Mewan Le Bonniec (Lannion) Younes Lachaab (Lille B) Zanga Koné (Sainte-Geneviève) Adama Bojang (Reims B) Morgan Bokele Mputu (Epinal) Luc Essien Avang (Bordeaux B) Enzo Misse (Troyes B) Yaya Fofana (Reims B)

7 buts : Abdallah Bouzid (Bourges Moulon) Moustapha Fall (Châteauroux B) Hugo Guimard (CPBB Rennes) Abdoulaye Niakaté (Caen B) Yassine Haouari (Valenciennes B) Mohamed Fernandez (Balagne) Simba Matubanzila (Métropole Troyes) Gabin Capuano (Valence) Kévin Da Costa (Ain Sud) Romain Perret (OL B) Riyan Majdi (Sochaux B)

6 buts : Lucas Albert (Lège-Cap-Ferret) Kilian Lacabane (Onet-le-Château) Exauce Mbulu (Stade Bordelais) Amay Caprice (OM B) Junior Ndiaye (Montpellier B) Ronald Freitas (TA Rennes) Zoumana Bagbema (Caen B) Amine Messoussa (Lille B) Fodié Camara (Neuilly) Jérémy Sebas (Strasbourg B) Enzo Mayilla (ASSE B) Nadir Homsa (Reims-Sainte-Anne)

5 buts : Brayan Bohbot (Alberes Argelès) Xan Daguerre (Anglet) Elois Durand (Onet-le-Château) Alexandre Fernandes (Pau B) Edvin Bongemba (Montpellier B) Simon Cara (Montpellier B) Othmane Maamma (Montpellier B) Amadou Ba (Panazol) Loïs Martins (Laval B) Mamadou Touré (Fougères) Mario Fortunato (Caen B) Enzo Kowalczyk (Villers Houlgate) Yanis Djellel (Lille B) Anthony Bermont (Lens B) Elijah Boimbo Mpaka (St-Ouen-l’Aumône) Tidiane Diawara (Linas) Jonathan Lavri (Raon l’Etape) Wilson Nzenapou (Troyes B) Moïse Botulama (Sochaux B) Jibril Othman (ASSE B) Amine Saïd (Vaulx)

Stade Rennais. N3 : Wilson Samaké, la finition à l'état pur

Journal n°40 de U21 Football disponible le mercredi 22 mai 2024