Actualités

GRIEZMANN, HERNANDEZ, LES BLEUS, MESSI, NEYMAR… TOUTES LES INFOS A RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus en ce milieu de semaine sur la Planète Football. A l’affiche, le retour en forme des Bleus et les larmes de Lionel Messi !

Par AnthonyVivien 10 septembre 2021

Le chiffre : 6

Après avoir réalisé plusieurs rencontres peu emballantes, l’équipe de France a retrouvé de sa superbe mardi contre la Finlande (2-0) et conforté sa place de leader du groupe D des qualifications pour la prochaine Coupe du monde. Une poule dans laquelle les Bleus n’ont toujours pas perdu en six matchs disputés (trois victoires et trois matchs nuls). Pour voir nos champions du monde rester invaincus à un tel stade d’une phase d’éliminatoires d’un tournoi majeur, il faut remonter à la campagne qualificative pour le Mondial 2006. Le signe d’une campagne finalement plutôt honorable en dépit de contre-performances et d’un jeu parfois décevant ?

Image

L’exploit : Griezmann égale Platini !

Le temps passe et Antoine Griezmann (30 ans, 98 sélections et 41 buts) continue de grimper dans la hiérarchie des meilleurs buteurs de l’équipe de France. Après avoir devancé David Trézéguet au classement en mars dernier, l’attaquant de l’Atletico Madrid vient désormais d’égaler une autre légende des Bleus, Michel Platini, suite à son doublé inscrit ce mardi contre la Finlande (2-0) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

S’il a eu besoin de 26 sélections de plus que “Platoche” pour atteindre un tel bilan, le natif de Mâcon se rapproche maintenant d’Olivier Giroud (46 buts en 110 sélections) dans le classement, mais aussi du record détenu par Thierry Henry, auteur de 51 buts en 123 capes internationales.

Les meilleurs buteurs en équipe de France :

1. Thierry Henry : 51 buts en 123 sélections

2. Olivier Giroud : 46 buts en 110 sélections

3. Michel Platini : 41 buts en 72 sélections

-. Antoine Griezmann : 41 buts en 98 sélections

5. David Trézéguet : 34 buts en 71 sélections

Le but : Antoine Griezmann

Un but splendide ! Bousculée par la Finlande, l’équipe de France a réussi à trouver la faille par Antoine Griezmann à la 25e minute. Magnifiquement servi par Karim Benzema, l’attaquant de l’Atletico Madrid a enchaîné un superbe contrôle orienté et une frappe de l’extérieur du pied gauche pour libérer le Groupama Stadium. Joli !

Le fait marquant : Les frères Hernandez

Deux frères en équipe de France, voilà un phénomène rare. Et pourtant le défenseur du Bayern Munich Lucas Hernandez (25 ans, 28 sélections), ainsi que celui de l’AC Milan Théo Hernandez (23 ans, 1 sélection) pourront se vanter d’avoir réussi une telle prouesse. Certes, les deux internationaux n’ont pas encore joué ensemble en sélection, puisque le second cité à honoré sa première cape internationale mardi contre la Finlande (2-0), pendant que le premier – blessé – était absent.

En attendant, les deux frères sont voués à rejoindre ensemble Clairefontaine dans un avenir proche. Le symbole est d’ailleurs fort puisque les Bleus n’avaient plus compté dans leur rang de fratrie depuis les années 1970 et la présence d’Hervé Revelli ainsi que de son cadet Patrick.

Les Bleus : Le classement du groupe D

Grâce à son succès acquis à domicile contre la Finlande (2-0) ce mardi, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, l’équipe de France repart de l’avant et conforte sa place de leader au classement du groupe D. Les Bleus devancent désormais l’Ukraine (un match en moins) et la Finlande (deux matchs en moins) de sept points.

Image

Du côté des Stars : Messi en pleurs, Neymar en colère !

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 en Amérique du Sud, l’Argentine a déroulé face à la Bolivie (3-0) ce vendredi. En démonstration pour fêter la Copa America remportée cet été devant 30 000 spectateurs au stade Monumental de Buenos Aires, les Argentins ont fait le show avec un triplé de Messi (14e, 64e, 88e). Ému aux larmes au moment de présenter le trophée aux fans, le Parisien (79 buts) est devenu le meilleur buteur de l’histoire en sélection en Amérique du Sud devant Pelé (77 buts).

Dans le même temps, le Brésil s’est également imposé contre le Pérou (2-0). La Seleçao a été parfaitement lancée par Ribeiro (15e) avant un second but signé Neymar (40e). Agacé par les critiques sur son poids, le Brésilien du PSG a célébré cette réalisation en montrant ses abdos. Au classement, le Brésil reste ainsi en tête, avec 6 points d’avance sur l’Argentine, 2e.

La citation : Johan Cruyff

“Jouer au football est simple. Mais jouer simple est la chose la plus difficile du monde.”

Hendrik Johannes Cruijff, dit Johan Cruyff ou Johan Cruijff, né le à Amsterdam (Pays-Bas) et mort le à Barcelone (Espagne), est un footballeur international néerlandais ayant évolué au poste d’attaquant, avant de devenir entraîneur.

Premier joueur de football à remporter trois fois le Ballon d’or, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’Histoire, comme l’illustre sa sélection au sein de l’équipe mondiale du XXe siècle de la Fédération internationale de football association (FIFA). En tant qu’attaquant ou milieu offensif, ce joueur d’exception a marqué les années 1970 par son talent et son charisme notamment au sein de deux équipes prestigieuses : l’Ajax Amsterdam et le FC Barcelone. Il fait partie du Club van 100. Durant sa carrière, Johan Cruyff remporte 3 Coupes des clubs champions européens d’affilée en 1971, 1972 et 1973 avec l’Ajax Amsterdam et est finaliste de la Coupe du monde 1974 qui a lieu en Allemagne de l’Ouest.

Il est surnommé le « Hollandais volant », « Till l’espiègle » ou le « Prince d’Amsterdam » lorsqu’il jouait à l’Ajax Amsterdam, ou encore « El Salvador » (« le sauveur » en catalan et castillan) ou « El Flaco » (« le maigre ») quand il jouait au FC Barcelone. En club comme avec l’équipe des Pays-Bas, il portait généralement le numéro 14.

Devenu par la suite entraîneur, il s’est principalement illustré en 1992, en remportant la Coupe des clubs champions européens avec l’une des plus marquantes équipes du FC Barcelone surnommée la Dream Team. Il a toujours conservé le souci du beau jeu collectif, en particulier avec le FC Barcelone, dont il est nommé, le , président d’honneur, titre qui le lie à vie au club catalan. Il meurt à l’âge de 68 ans à la suite d’un cancer du poumon.

Rendez-vous lundi prochain pour le Journal de BK N°4.