Actualités

IBRAHIMOVIC, KHAZRI, GIGNAC, RAMSDALE… TOUTES LES INFOS FOOT À RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus le week-end dernier sur la Planète Football. A l’affiche, le 400e but inscrit par Zlatan Ibrahimovic et le lob incroyable de Wahbi Khazri !

Par AnthonyVivien 02 novembre 2021

Le chiffre : 400

Zlatan Ibrahimovic (40 ans, 5 apparitions et 3 buts en Serie A cette saison) a encore frappé ! Lors du choc remporté face à l’AS Roma (2-1) ce dimanche en Serie A, l’attaquant de l’AC Milan a ouvert le score sur coup6franc. Une frappe surpuissante côté ouvert ! Il faut tout de même reconnaître que le gardien portugais Rui Patricio n’est pas irréprochable… En tout cas, le Suédois vient d’inscrire le 400e but de sa carrière dans les différents championnats qu’il a disputés.

L’exploit : Le lob incroyable de Wahbi Khazri ! 

Quel but sensationnel ! Après un ballon récupéré dans sa propre surface, l’attaquant de l’AS Saint-Etienne Wahbi Khazri (30 ans, 12 matchs et 7 buts en L1 cette saison) a permis à son équipe d’égaliser contre Metz (1-1) lors de la 12e journée de Ligue 1 ce samedi, avec un lob exceptionnel inscrit à plus de 60 mètres de la cage adverse. Une inspiration tout simplement incroyable ! L’un des buts de l’année en France !

Selon les informations d’Opta, le Tunisien a trouvé la faille à 68 mètres du but du gardien messin Alexandre Oukidja, soit la réalisation la plus lointaine inscrite dans le championnat de France depuis 2006-2007, au moment où le statisticien s’est mis à collecter les données de la compétition.

Le but : Le joli coup-franc de Gignac !

L’attaquant des Tigres de Monterrey André-Pierre Gignac (35 ans) continue de régaler ! Auteur d’un doublé, l’ancien Marseillais a été déterminant pour permettre la victoire de son équipe face à Chivas (2-1) en championnat du Mexique cette nuit. Et comme en début de mois, le Français a encore frappé sur un coup-franc ! Pour ouvrir le score, Gignac a décoché un superbe tir à environ 30 mètres de la cage adverse. Magnifique !

Le fait marquant : L’arrêt incroyable de Ramsdale !

“Le meilleur arrêt que j’ai vu depuis des années”. Même l’ancien gardien de Manchester United Peter Schmeichel a été impressionné par la parade du portier d’Arsenal Aaron Ramsdale (23 ans, 7 matchs en Premier League cette saison) ! A l’occasion de la victoire du club londonien face à Leicester (2-0) samedi en Premier League, l’Anglais a multiplié les interventions déterminantes, dont un arrêt incroyable sur un coup-franc de James Maddison. Un envol absolument fou !

Du côté des Stars : Lewandowski et Vinicius Junior au top du top !

Grâce à son nouveau doublé inscrit contre l’Union Berlin (5-2) ce samedi en Bundesliga, le buteur du Bayern Munich Robert Lewandowski (33 ans, 10 matchs et 12 buts en Bundesliga cette saison) continue de soigner ses statistiques. Désormais, l’international polonais cumule 56 réalisations sur l’année civile 2021, un record personnel ! Des chiffres fous pour un attaquant au sommet de son art et considéré comme l’un des favoris pour le Ballon d’Or.

En l’absence de Karim Benzema, ménagé, Vinicius Junior a assumé ses responsabilités pour le Real Madrid ! Ce samedi, la Maison Blanche a pris le meilleur sur Elche (2-1) pour le compte de la 12e journée de Liga. Bien aidés par l’expulsion de Guti (63e) en seconde période, les Merengue ont surtout pu compter sur un grand Vinicius (22e, 73e), auteur d’un doublé, pour l’emporter. Sur un service de Benedetto, Milla (86e) a relancé, en vain, son équipe en fin de partie.

La citation : Raynald Denoueix

“Le meilleur moyen de surprendre, c’est toujours de prendre des risques.”

Raynald Denoueix est un footballeur et entraîneur français, né le à Rouen.

Défenseur de devoir qui a effectué toute sa carrière de joueur au FC Nantes, Raynald Denoueix entame une carrière d’entraîneur à US Gétigné, puis revient à Nantes à la faveur de la nomination de Jean-Claude Suaudeau comme entraîneur. Denoueix prend donc en 1982 la tête du centre de formation, qui sous sa direction sort quelques futurs grands joueurs de l’équipe de France (notamment Marcel Desailly, Didier Deschamps, puis plus tard la génération des Christian Karembeu et Claude Makélélé)

À la suite du départ soudain de Jean-Claude Suaudeau à quelques jours du début de la saison 1997-1998, il devient l’entraîneur de l’équipe première. Après des premiers résultats mitigés, il remporte deux fois consécutivement la Coupe de France, et surtout le championnat en 2001, tout en perpétuant la tradition du beau jeu cher au public nantais. Mais quelques mois après le titre de champion, et malgré une brillante campagne en Ligue des Champions, il paye une série de mauvais résultats en championnat et se fait limoger.

Il rebondit en 2002 en partant entraîner le club espagnol de la Real Sociedad. Pour sa première saison en Espagne, Denoueix passe très proche de l’exploit, la Real Sociedad parvenant à rivaliser sur la durée de la saison avec le prestigieux Real Madrid et ne cédant la première place du classement de la Liga qu’en toute fin de championnat. Mais sa seconde saison en Espagne est plus délicate : l’équipe peine à mener de front le championnat et la Ligue des Champions et Denoueix est limogé à l’issue de la saison 2003-2004 malgré un huitième de finale perdu contre l’Olympique lyonnais.

Longtemps sans club malgré les nombreuses approches dont il fait régulièrement l’objet, Raynald Denoueix collabore en qualité de consultant avec Canal+, chaîne pour laquelle il commente notamment les rencontres du championnat espagnol et participe à l’émission du lundi, Les Spécialistes sur Canal+ Sport. Il commente le grand match de Ligue des champions ainsi que le Clasico diffusé sur Canal+ avec Christophe Josse.

Il quitte la chaîne en 2011 pour des raisons personnelles.

 

Rendez-vous vendredi prochain pour le Journal de BK N°19.