Actualités

NAPLES, NKUNKU, MALDINI, FATI, DERBYS… TOUTES LES INFOS A RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus en ce milieu de semaine sur la Planète Football. A l’affiche, Naples imbattable en Serie A, Nkunku qui affole la Bundesliga et le retour gagnant de Fati !

Par AnthonyVivien 27 septembre 2021

 

Le chiffre : 6

Naples est décidément intouchable en ce début de saison ! Ce dimanche, les coéquipiers de Victor Osimhen ont décroché une 6e victoire consécutive en autant de journées de Serie A en disposant du relégable Cagliari (2-0) au Stade Diego Armando Maradona.

Comme lors des deux précédentes journées, l’ancien Lillois a trouvé le chemin des filets et rapidement ouvert le score (11e). Puis Insigne, qui disputait son 400e match avec le Napoli, a fait le break sur penalty (57e). Un nouveau succès qui permet aux hommes de Luciano Spalletti de rester seuls en tête avec deux points d’avance sur le Milan AC, 2e.

L’exploit : Nkunku terrasse le Hertha Berlin !

Le réveil du RB Leipzig a fait mal au Hertha Berlin ! Après deux défaites et un nul en championnat, l’équipe entraînée par Jesse Marsch s’est imposée 6-0, ce samedi, lors de la 6e journée de Bundesliga. Le Français Christopher Nkunku, formé au PSG, a été l’un des grands bonhommes de ce match avec un doublé (16e, 70e), une passe décisive pour Poulsen (23e) et un penalty obtenu, transformé par Forsberg (60e). Un autre Français, Mukiele, a aussi marqué (45e+3), tandis qu’Haidara a également participé au festival (77e).

Le RBL remonte à la 10e place d’un classement dominé par le Bayern Munich, qui possède désormais trois points d’avance sur Wolfsburg, battu par Hoffenheim (1-3), et le Bayer Leverkusen, vainqueur contre Mayence (1-0).

Le but : Daniel Maldini, après Paolo et Cesare !

Daniel Maldini, petit-fils de Cesare Maldini et fils de Paolo Maldini, deux légendes de l’AC Milan, a marqué à 19 ans son premier but avec l’équipe première des Rossoneri à l’occasion de sa première titularisation en championnat, samedi à la Spezia.

En début de seconde période, le N.27 de Milan a surgi pour ouvrir la marque de la tête sur un centre du lateral droit français Pierre Kalulu (47e). Un but salué avec émotion par Paolo Maldini, aujourd’hui directeur sportif de l’AC Milan, tout sourire en tribunes.

Ce but du descendant de la dynastie intervient 13 ans après le dernier marqué par Paolo Maldini en Serie A, en mars 2008.

Image

Daniel Maldini, qui aura 20 ans le 11 octobre, a été titularisé au poste de meneur de jeu, derrière Olivier Giroud, de retour en pointe après avoir manqué plusieurs matches pour cause de coronavirus puis de douleurs dorsales. Il a joué près d’une heure, remplacé par Ismaël Bennacer à la 59e minute.

Bousculés par Spezia, les Milanais l’ont finalement emporté en fin de rencontre sur une réalisation de Brahim Diaz. Grâce à cette victoire, les protégés de Pioli sont virtuellement leaders du championnat. Spezia pointe à la 17e place.

Le fait marquant : L’émotion de Fati

Entré en jeu à la 81e minute de la rencontre face à Levante (3-0) ce dimanche en Liga, l’ailier du FC Barcelone, Ansu Fati (18 ans, 1 apparition et 1 but en Liga cette saison), disputait son premier match depuis sa grave blessure au genou survenue en novembre 2020. Un retour gagnant pour l’Espagnol, qui a inscrit le dernier but des Blaugrana. Le jeune talent n’a pu cacher son émotion au coup de sifflet final.

Image

“Je n’aurais pas pu imaginer un tel retour. Je suis très reconnaissant envers les médecins et les kinés qui m’ont accompagné durant ces longs mois, et envers les fans qui ont également été incroyables”, a savouré le Catalan devant les médias.

Avec le numéro 10 sur le dos, récupéré suite au départ de Lionel Messi, voilà Fati prêt à écrire de nouvelles pages de son histoire avec le Barça.

Du côté des Derbys : 

Le bouillant derby du nord de Londres entre Arsenal et Tottenham a débouché sur une large victoire méritée des Gunners (3-1), ce dimanche, lors de la 6e journée de Premier League. Nettement au-dessus en première période, l’équipe de Mikel Arteta a fait la différence en à peine une demi-heure sur des buts de Smith-Rowe (12e), Aubameyang (27e) et Saka (34e). Tottenham a repris du poil de la bête en seconde période, mais la réduction de l’écart par Son (79e) est intervenue trop tard pour espérer renverser les pensionnaires de l’Emirates Stadium.

Avec ce succès, le troisième de rang en Premier League, Arsenal remonte à la 9e place devant son rival, 10e, qui possède le même nombre de points (9) et enchaîne une troisième défaite en championnat.

 

Pendant qu’Arsenal dominait Tottenham à Londres, il y avait aussi un derby dans la capitale italienne ce dimanche. Et c’est la Lazio Rome qui l’a emporté face à l’AS Rome (3-2) !

Les Biancocelesti ont pris l’avantage grâce à Milinkovic-Savic (10e) et Pedro (19e). Si Ibanez (41e) a réduit l’écart pour la Louve, Anderson (63e) a assuré le succès des siens, malgré un dernier but de la Roma inscrit par le milieu français Veretout, sur penalty (69e). Au classement, la Lazio, 6e, revient à un point de la Roma, 4e.

Dans le derby corse, Bastia a pris le dessus sur l’AC Ajaccio (2-0), ce samedi, à l’occasion de la 10e journée de Ligue 2. Santelli, sur penalty (49e), et Schur (63e) ont offert ce succès aux Bastiais, qui remontent à la 16e place du classement. L’ACA occupe le 4e rang.

La citation : 

“Au-delà de la qualité et du talent, il y a deux aspects importants: celui de la notion de groupe et de l’état d’esprit.”

Didier Deschamps, né le à Bayonne, est un footballeur international français, reconverti en entraîneur. Depuis 2012, il est le sélectionneur de l’équipe de France.

Originaire du Pays basque puis formé au FC Nantes, il évolue rapidement au poste de milieu défensif sous les couleurs nantaises. Il est ensuite transféré à l’Olympique de Marseille où il remporte la Ligue des champions 1993, devenant à ce jour le seul capitaine d’un club français à soulever la C1. Avec l’OM, il gagne aussi deux titres de champion de France. En 1994, il rejoint la Juventus de Turin où il joue quatre finales européennes consécutives, remportant notamment la Ligue des champions 1996 ainsi que trois Serie A. Il termine sa carrière de joueur à Chelsea puis à Valence où il prend sa retraite.

Sélectionné à 103 reprises et 54 fois capitaine de l’équipe de France, entre 1989 et 2000, Didier Deschamps s’impose comme le relais sur le terrain de l’entraîneur Aimé Jacquet. Avec les Bleus, il gagne la Coupe du monde 1998 et le Championnat d’Europe 2000. Membre du FIFA 100, une liste des plus grands footballeurs vivants publiée en 2004 pour le centenaire de la Fédération internationale de football association (FIFA), signée par Pelé, il est le deuxième joueur après Franz Beckenbauer à avoir gagné en tant que capitaine, la Coupe du monde, le Championnat d’Europe des Nations et la Ligue des Champions.

Deschamps devient entraîneur en 2001 avec l’AS Monaco, club avec lequel il dispute la finale de Ligue des champions 2004. En 2006, il fait remonter la Juventus, reléguée administrativement en Serie B, en première division malgré la sanction de retard de points à l’entame de la saison. Après une pause de deux ans, il revient à l’OM où il remporte le titre de champion de France 2010 ainsi que trois Coupes de la Ligue.

Il est nommé sélectionneur de l’équipe de France en 2012 et atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil puis la finale de l’Euro 2016, perdue en prolongation face au Portugal (1-0). Deux ans plus tard, Didier Deschamps parvient à mener l’équipe de France à la victoire en finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, remportant le trophée face à la Croatie (4-2). Il devient ainsi l’une des trois personnalités du football, avec le Brésilien Mário Zagallo et l’Allemand Franz Beckenbauer, à avoir soulevé le trophée en tant que joueur puis sélectionneur.

 

Rendez-vous vendredi prochain pour le Journal de BK N°9.