Actualités

SHAKHTAR, DAKA, BARÇA, BENZEMA… TOUTES LES INFOS FOOT À RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus en milieu de semaine sur la Planète Football. A l’affiche, le quadruplé de Daka synonyme de remontada pour Leicester, mais aussi Piqué qui ressuscite le Barça !

Par AnthonyVivien 22 octobre 2021

Le chiffre : 12

A l’occasion du match largement remporté par le Real Madrid contre le Shakhtar Donetsk (5-0), ce mardi, un record assez improbable a été enregistré. Lequel ? Celui du nombre de joueurs non-européens de même nationalité alignés au coup d’envoi d’un match de Ligue des Champions. En effet, 12 Brésiliens ont débuté cette partie : Dodô, Marlon, Maycon, Tetê, Alan Patrick, Ismaily, Pedrinho et Fernando pour le club ukrainien, Militao, Casemiro, Vinicius et Rodrygo pour la formation espagnole. Presque une rencontre de Copa Libertadores !

 

L’exploit : Le quadruplé de Daka porte Leicester !

Leicester peut remercier Daka ! A la recherche de son premier succès en Ligue Europa, le club anglais s’est difficilement imposé sur la pelouse du Spartak Moscou (4-3), ce mercredi, grâce à un quadruplé de son attaquant zambien.

Alors que les Foxes étaient menés 2-0 après des buts de Sobolev (11e) et Larsson (44e), l’ancien joueur de Salzbourg a relancé son équipe en marquant juste avant la mi-temps (45e). Il a ensuite donné l’avantage aux siens avec deux buts rapidement inscrits après la pause (48e, 54e), avant d’enfoncer le clou avec un quatrième (79e). Sobolev (86e) a ensuite réduit l’écart pour le club russe.

Le but : Le coup franc magistral de Sané

Alors qu’il ne parvenait pas à prendre les devants face au Benfica ce mercredi en Ligue des Champions (4-0) notamment en raison de deux buts refusés par la VAR, et qu’il s’exposait aux contres adverses, le Bayern Munich a finalement pris l’avantage grâce à Leroy Sané à la 70e minute. Et quel but !

Sur un coup franc aux 25 mètres, l’ailier allemand a décoché une superbe frappe enroulée du gauche qui a survolé le mur avant de tromper un Odysséas Vlachodimos jusque-là infranchissable. Une véritable libération pour les Rotens qui ont ensuite enchaîné par trois autres buts d’Everton (CSC), Lewandowski, puis Sané à nouveau !

Le fait marquant : Piqué relance le Barça !

Corrigé par le Bayern Munich (0-3) et Benfica (0-3) lors des deux premières journées, le FC Barcelone a décroché sa première victoire de la saison en Ligue des Champions face au Dynamo Kiev (1-0), ce mercredi. Jamais en danger, les hommes de Koeman ont souvent manqué de justesse dans les derniers mètres en première période, mais Piqué a libéré les Blaugrana en reprenant un centre d’Alba devant le but (36e). En seconde mi-temps, Fati est passé proche du break sur un retourné dans la surface qui est passé à côté du cadre. Finalement, les Barcelonais ont évolué sur un rythme peu soutenu et se contentent de ce court succès.

Du côté des Stars : Benzema et Mahrez au rendez-vous !

Auteur d’un doublé sur la pelouse de Bruges (5-1) ce mardi, dans le cadre de la 3e journée du groupe A de la Ligue des Champions, Riyad Mahrez (30 ans, 3 matchs et 3 buts en LdC cette saison) a permis à Manchester City de facilement sécuriser les trois points en Belgique. Et l’Algérien peut désormais se vanter d’être le seul et unique meilleur buteur maghrébin de l’histoire en C1.

Derrière son compatriote Rabah Madjer (12 buts avec Porto, ndlr) avant le coup d’envoi, l’ancien de Leicester City le devance désormais d’une unité, avec 13 réalisations ! La victoire, le doublé et le record : Mahrez devrait passer une belle nuit.

Tous les résultats européens : Les clubs français assurent !

Huit matchs comptant pour la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions avaient lieu ce mardi. Dans le groupe B, le choc entre l’Atletico Madrid et Liverpool a tenu toutes ses promesses avec un succès du club anglais (2-3) ! Avec un doublé de Griezmann, qui a – malheureusement pour lui – été expulsé au cours de la rencontre avant la victoire finale des Reds. Dans l’autre rencontre, Porto a infligé une troisième défaite consécutive à l’AC Milan (1-0).

Dans la poule A, après le festival de Manchester City sur la pelouse de Bruges (5-1), le Paris Saint-Germain a eu du mal à se défaire de Leipzig (3-2) au Parc des Princes. Au contraire du Real Madrid, qui s’est facilement débarrassé du Shakhtar Donetsk (5-0) dans le groupe D avec notamment un but de Benzema, tout comme l’Inter Milan face au Sheriff Tiraspol (3-1), avec une première défaite pour les Moldaves en C1.

Enfin, l’Ajax Amsterdam a infligé une véritable correction au Borussia Dortmund (4-0) dans le choc du groupe C ! Plus tôt dans la journée, Besiktas a perdu le match des prétendants à la Ligue Europa dans cette poule avec une lourde défaite concédée à domicile contre le Sporting Portugal (1-4). Voici tous les résultats de la soirée.

Les résultats de mardi :

Groupe A : Paris SG 3-2 Leipzig, Bruges 1-5 Manchester City

 

Groupe B : Atletico Madrid 2-3 Liverpool, Porto 1-0 AC Milan

 

Groupe C : Besiktas 1-4 Sporting Portugal, Ajax Amsterdam 4-0 Dortmund

Groupe D : Shakhtar Donetsk 0-5 Real Madrid, Inter Milan 3-1 Sheriff Tiraspol

Huit matchs comptant pour la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions avaient lieu ce mercredi. Le résultat le plus marquant de la soirée vient d’Old Trafford où Manchester United, mené 2-0 à la pause, a renversé la vapeur contre l’Atalanta (3-2) au terme d’une folle soirée avec le but de la victoire signé Cristiano Ronaldo. Ce résultat permet aux Red Devils de s’emparer des commandes du groupe F devant leur victime du jour et Villarreal, vainqueur 4-1 des Young Boys de Berne en Suisse.

Victoire à l’arraché aussi pour la Juventus Turin, qui a attendu la 86e minute pour prendre les devants sur le terrain du Zénith (1-0) grâce à Kulusevski. Les Italiens conservent ainsi 3 points d’avance sur Chelsea, bourreau de Malmö (4-0) dans un match marqué par le doublé sur penalty de Jorginho et la sortie sur blessure de Lukaku.

Porté par 4 buts en l’espace de 15 minutes en fin de partie, dont un doublé de Sané, le Bayern Munich a également infligé une gifle au Benfica (4-0) pour accroître son avance en tête d’un groupe E où le FC Barcelone s’est relancé en décrochant sa première victoire contre le Dynamo Kiev (1-0). Dans la poule G enfin, toujours pas de victoire pour Lille qui a dû se contenter d’un match nul contre le FC Séville (0-0). Tombeur de Wolfsburg (3-1), le RB Salzbourg fait la course en tête. Voici tous les résultats de la soirée.

Les résultats de mercredi :

Groupe E : FC Barcelone 1-0 Dynamo Kiev, Benfica 0-4 Bayern Munich

Groupe F : Young Boys Berne 1-4 Villarreal, Manchester United 3-2 Atalanta

 

Groupe G : Lille 0-0 FC Séville, Salzbourg 3-1 Wolfsburg

Groupe H : Zénith 0-1 Juventus Turin, Chelsea 4-0 Malmö

 

La 3e journée de la phase de poules de la Ligue Europa se poursuivait ce jeudi. Alors que l’Olympique de Marseille a enchaîné un troisième match nul sur la pelouse de la Lazio (0-0), l’Olympique Lyonnais a arraché un succès renversant mais surtout précieux contre le Sparta Prague (4-3), grâce notamment à l’entrée déterminante de Paqueta après la pause.

De son côté, l’AS Monaco s’est faite peur mais a finalement réussi à prendre le meilleur sur le PSV Eindhoven (2-1) en terres néerlandaises, avec un but de Diop en toute fin de rencontre. Dans les autres rencontres de la soirée, le Betis et le Bayer Leverkusen n’ont pas réussi à se départager (1-1) dans le choc du groupe G, et comptent 7 points à mi-parcours. Il faut également noter les belles victoires de Naples et West Ham respectivement face au Legia Varsovie (3-0) et Genk (3-0).

Les résultats de la soirée :

Groupe A : Sparta Prague 3-4 OL, Glasgow Rangers 2-0 Brondby

 

Groupe B : PSV Eindhoven 1-2 Monaco, Sturm Graz 0-1 Real Sociedad

 

Groupe C : Naples 3-0 Legia Varsovie, Spartak 3-4 Leicester (mercredi)

Groupe D : Fenerbahçe 2-2 Antwerp, Eintracht Francfort 3-1 Olympiakos

Groupe E : Lazio 0-0 OM, Lokomotiv Moscou 0-1 Galatasaray

 

Groupe F : Ludogorets 0-1 Braga, Midtjylland 1-1 Étoile Rouge

Groupe G : Betis 1-1 Leverkusen, Celtic 2-0 Ferencvaros (mardi)

Groupe H : Rapid Vienne 2-1 Dinamo Zagreb, West Ham 3-0 Racing Genk

La citation : Philippe Bergeroo

“Le vainqueur est celui qui fait une faute de moins que l’adversaire.”

Philippe Bergeroo, né le à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques), est un ancien gardien de but international français de football, devenu entraîneur au terme de sa carrière de joueur professionnel en 1988. Il succède à Bruno Bini en tant que sélectionneur de l’équipe de France de football féminin en . Le , il n’est plus sélectionneur de l’équipe de France de football féminin, il est remplacé par Olivier Echouafni.

Après des débuts prometteurs aux Girondins de Bordeaux, Bergeroo connaît un passage à vide avant de retrouver le premier plan au Lille OSC. Il connaît sa première sélection en équipe de France en mai 1980 face à l’URSS en match amical à Moscou (0-1). Par la suite, la carrière de Bergeroo pâtit du manque de résultats de son club, et il n’est pas sélectionné pour la Coupe du monde 1982 qui verra les Bleus échouer face à la RFA après une demi-finale de légende. À la faveur de son transfert à Toulouse, alors dans le haut du tableau, Bergeroo retrouve l’équipe nationale et participe (du banc, comme troisième gardien) aux grandes aventures de l’Euro 1984 (premier grand titre pour la France) et de la Coupe du monde 1986 (troisième). Il effectue encore deux saisons à Toulouse avant de prendre sa retraite de joueur en 1988.

Bergeroo enchaîne immédiatement sur une carrière d’entraîneur dans les structures fédérales, notamment pour les gardiens de l’équipe de France jusqu’à 1998 et la victoire historique en Coupe du monde. Il tente ensuite l’aventure en club et prend en main le Paris Saint-Germain en remplacement d’Artur Jorge lors de la saison 1998-1999 où il évite au club d’avoir à lutter pour le maintien. La saison suivante est positive avec une belle seconde place malgré une défaite en Coupe de la Ligue de football face au FC Gueugnon, équipe de D2. Pour 2000-01, le PSG veut tenter un gros coup en recrutant des jeunes talentueux tels que Nicolas Anelka, Stéphane Dalmat, Peter Luccin et Bernard Mendy. Le PSG est premier après 12 journées mais un lourd passage à vide (un seul point en sept matches) et une dégringolade à la dixième place ont raison de Bergeroo qui est limogé à la suite d’une défaite humiliante 5 buts à 1 face à Sedan. Bergeroo tente un nouvel essai deux saisons plus tard au Stade rennais mais essuie un nouvel échec, quittant le club après 10 journées alors qu’il est bon dernier avec une seule victoire.

Il réintègre ensuite la Fédération et devient sélectionneur l’équipe de France des moins de 18 ans. Lors de la saison 2010-2011 il entraine l’Équipe de France de football des moins de 19 ans.

Le , il est nommé sélectionneur de l’équipe de France féminine, en remplacement de Bruno Bini.

Le , il n’est plus sélectionneur de l’équipe de France féminine il est remplacé par Olivier Echouafni après avoir atteint les quarts de finale à la Coupe du Monde 2015 et aux Jeux Olympiques en 2016.

 

Rendez-vous mardi prochain pour le Journal de BK N°16.