Actualités

MESSI, LEWANDOWSKI, RONALDO, BARÇA… TOUTES LES INFOS A RETENIR !

La Team BK met en avant les principaux moments vécus en ce milieu de semaine sur la Planète Football. A l’affiche, le premier but de Lionel Messi avec le PSG face aux Citizens et celui de Cristiano Ronaldo qui a offert la victoire aux Reds Devils à la 95e minute  !

Par AnthonyVivien 01 octobre 2021

Le chiffre : 10

Dominée par Chelsea en première période de ce match de Ligue des Champions, la Juventus Turin a tenu puis ouvert le score dès le coup d’envoi de la deuxième période. Il n’a fallu que 10 secondes à Federico Chiesa pour venir fusiller le gardien Edouard Mendy ! Autant dire que le manager Thomas Tuchel n’a pas dû apprécier ce retard à l’allumage.

L’exploit : Le Sheriff Tiraspol s’impose à Santiago Bernabeu !

Petit Poucet qui participe pour la première fois de son histoire à la Ligue des Champions, le Sheriff Tiraspol a réalisé le casse du siècle arrachant la victoire sur le fil face au Real Madrid mardi au Stade Santiago Bernabeu (2-1). D’après Opta, les Moldaves sont devenus à cette occasion seulement la 4e équipe à battre les Merengue chez eux dès leur première tentative après la Juventus Turin en 1962, Arsenal en 2006 et Liverpool en 2009, tous de très grands noms du football européen…

Déjà vainqueurs du Shakhtar Donetsk (2-0) lors de la première journée, les hommes de Yuriy Vernydub ont aussi accompli la performance de gagner les deux premiers matchs de leur histoire en C1. Une première depuis Leicester en 2016-2017 !

Le but : Lionel Messi débloque son compteur avec le PSG !

Lionel Messi (34 ans, 2 matchs et 1 but en LdC cette saison) a l’art de choisir ses moments ! Muet à l’occasion de ses trois premiers matchs avec le Paris Saint-Germain et tout juste revenu de blessure, l’attaquant argentin a inscrit son premier but avec son nouveau club à l’occasion du choc face à Manchester City (2-0) ce mardi en Ligue des Champions.

Après un rush côté droit, le sextuple Ballon d’Or a bénéficié d’un une-deux avec Kylian Mbappé avant de déclencher une superbe frappe du gauche à l’entrée de la surface qui a fusé sous la barre d’un Ederson impuissant (2-0, 74e). Pour sa première, la Pulga y a mis la manière !

 

 

 

Le fait marquant : Le Barça n’est plus le Barça !

Le FC Barcelone a pris l’habitude de collectionner les gifles. Deux semaines après la déroute contre le Bayern Munich (0-3), le club catalan a encore lourdement chuté face à Benfica (0-3), mercredi. Les Blaugrana, en perte totale de vitesse sur la scène européenne, restent désormais sur quatre revers en cinq matchs en Ligue des Champions.

 

Avant son nul (1-1) en 8e de finale retour au Parc des Princes, la saison passée, la formation espagnole avait coulé au Camp Nou face au Paris Saint-Germain (1-4), quelques mois après un autre lourd revers contre la Juventus (0-3). Avec 2 buts marqués pour 14 encaissés sur les cinq derniers matchs, le Barça ne fait plus peur en C1.

Du côté des Stars : Lewandowski intraitable, Ronaldo chirurgical !

Double buteur contre le Dynamo Kiev (5-0), mercredi, Robert Lewandowski (33 ans, 2 matchs et 4 buts en LdC cette saison) a conforté sa place de troisième meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions devant Karim Benzema.

Mais alors que l’attaquant du Real Madrid a marqué son premier penalty dans la compétition face au Sheriff Tiraspol (1-2), l’avant-centre polonais, lui, a inscrit son 14e penalty consécutif, sans le moindre échec, dans l’épreuve. Une série en cours record pour le Bavarois, qui fait beaucoup mieux que Timo Werner (6), Cesc Fabregas, Kaká, Vladimir Labant (5), Edinson Cavani, Frank Lampard, Wayne Rooney et Riyad Mahrez (4).

Toutes compétitions confondues, le Polonais vient notamment d’inscrire ses 118e et 119e réalisations sur les 100 derniers matchs qu’il a disputés.

Des chiffres fous pour un avant-centre auteur de 41 pions en 2021. Sur l’année civile, Lewandowski a notamment marqué au moins six fois de plus que tout autre joueur des cinq grands championnats européens, note le statisticien Opta. Et le Roten, auteur contre Kiev du 16e doublé de sa carrière en C1, s’affirme toujours plus parmi les principaux candidats pour soulever le Ballon d’Or.

 

Un but salvateur, c’est le cas de le dire ! Face à Villarreal (2-1) ce mercredi en Ligue des Champions, Cristiano Ronaldo (36 ans, 2 matchs et 2 buts en LdC cette saison) a de nouveau endossé le rôle de sauveur et offert la victoire, au bout du suspense, à Manchester United.

Parfaitement placé et à la conclusion d’un joli mouvement collectif à la 95e minute, l’attaquant portugais s’est montré chirurgical malgré un angle assez réduit pour tromper Geronimo Rulli et renforcer, toujours plus, sa légende ! Auparavant, le latéral mancunien Alex Telles s’était aussi distingué en égalisant d’une belle reprise de volée.

 

Auteurs de leur premier but de la saison en Ligue des Champions ce mardi, l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema (1-2 contre le Sheriff Tiraspol), et celui du Paris Saint-Germain, Lionel Messi (2-0 face à Manchester City), ont établi un sacré record. En effet, les deux stars sont devenus les premiers à marquer lors de 17 éditions différentes de la compétition ! De son côté, Cristiano Ronaldo, déjà buteur lors de la première journée avec Manchester United, en est à 16. De vrais monstres de longévité au plus haut niveau.

La citation : 

“Un homme inintelligent ou simplement lent dans sa compréhension ne deviendra jamais un bon footballeur.”

Pierre de Coubertin (né Charles Pierre Fredy de Coubertin), baron de Coubertin, né le 1er à Paris et mort le à Genève en Suisse, est un historien et pédagogue français fortement influencé par la culture anglo-saxonne qui a particulièrement milité pour l’introduction du sport dans les établissements scolaires français.

Dans ce cadre, il prend part à l’éclosion et au développement du sport en France dès la fin du XIXe siècle avant d’être le rénovateur des Jeux olympiques de l’ère moderne en 1894 et de fonder le Comité international olympique, dont il est le président de 1896 à 1925. Durant cette période, il dessine les anneaux olympiques et installe le siège du CIO à Lausanne en 1915 où il crée un musée et une bibliothèque. Il milite également pour la création des Jeux olympiques d’hiver dont la première édition a lieu à Chamonix en 1924.

Son intérêt pour le domaine scolaire ne va pas sans le mettre en concurrence avec les tenants de la gymnastique et de l’éducation physique, plus proches des préoccupations de la IIIe République. Son intérêt pour les innovations pédagogiques d’outre-Manche ne peut pas non plus le laisser étranger au développement du scoutisme laïc français, et il participe à son émergence, là encore dans un contexte conflictuel.

Sa légendaire dimension humaniste, enfin, est contestée par des chercheurs qui, textes à l’appui mais non sans anachronisme, décèlent chez lui un esprit colonial teinté de racisme et une misogynie affirmée. Toutefois, des études récentes semblent émettre des avis plus nuancés. Coubertin est également connu pour l’ensemble de son œuvre écrite, partagée entre d’importants ouvrages pédagogiques, le plus souvent en étroite relation avec les pratiques sportives, et des œuvres historiques et politiques.

 

Rendez-vous lundi prochain pour le Journal de BK N°10.